L'ARPD (Assistance et Recherche de Personnes disparuesest une association nationale fondée et enregistrée en février 2003, elle  intervient auprès des familles touchées par la disparition d'un proche, majeur ou mineur.

Vous pouvez nous contacter au moyen du mail assoweb. Vous pouvez également nous joindre  : 

 

 

Pascale BATHANY

Présidente Nationale ARPD

Présidente Bretagne Grand ouest ARPD

06 32 78 29 25

 

 

Bernard VALEZY

Vice Président National ARPD

Président Auvergne Rhône Alpes ARPD

06 85 14 62 91

 

Pour toutes les autres régions ou départements implantés, veuillez consulter la colonne de gauche du site dans  l'ARPD EN FRANCE : "nos antennes". 

 

Nous tenons à préciser que l'A.R.P.D est une association loi 1901 d'aide aux victimes constituée de bénévoles et non une agence de détectives privés ou encore un service d'Etat nous faisons le maximum pour aider les familles victimes , notre seule reconnaissance est leur remerciement pour les avoir soutenues. 

 

 


Pour acceder aux avis de recherches cliquez sur:

Galerie photos


                    

Chers visiteurs,

 

Depuis un an l’A.R.P.D. ses responsables, tente de palier aux lacunes des autorités face à des familles esseulées et abandonnées à leur triste sort.

 

Depuis l’abrogation de la RIF (Recherches dans l’Intérêt des Familles) le 26 avril 2013 par Monsieur Valls alors Ministre de l’Intérieur, l’accueil des proches de disparus n’est plus assuré par les services de police et de gendarmerie lorsque la disparition ne présente pas un caractère « inquiétant » (caractère estimé par ces mêmes services...).
 

Les familles se voient trop souvent infliger des réponses inadmissibles lorsqu’elles veulent déclarer une disparition en leur indiquant que la liberté d’aller et venir permet à chaque adulte de disparaître librement. La disparition fait alors l’objet, au mieux, d’une « main courante » (sans intérêt car aucune recherche n’est faite à la suite) sinon, les proches sont invités à se rendre sur les réseaux sociaux pour y faire paraître un avis de recherche ou à se rapprocher d’associations telles que la nôtre.

 

Nous estimons qu’aujourd’hui les familles des 40 à 50.000 personnes qui disparaissent annuellement (momentanément ou définitivement), ne reçoivent pas l’aide et la considération qu’elles attendent des pouvoirs publics, et que tous les moyens ne sont pas mis en œuvre afin de retrouver leurs disparus.

 

Nous avons donc soumis aux pouvoirs publics une liste de 33 propositions pour améliorer le dispositif de recherche des personnes disparues en France et pour aider au maximum les familles.

 

Nous avons été reçus dans plusieurs Ministères, sans résultat pour l’instant, mais nous avançons à petits pas et nous ne désespérons pas de voir aboutir certaines de nos propositions.

 

Si d’une façon ou d’une autre vous voulez nous aider à atteindre notre but, que vous soyez familles, politiques, journalistes ou simples visiteurs vous intéressant à la cause, n’hésitez pas, vous pouvez nous rejoindre par le biais du mail assoweb ou des mails correspondant à nos antennes ou encore par  téléphone. Nous pourrons vous faire parvenir nos propositions. vous pouvons également, les obtenir en cliquant sur le lien ci-dessous. 

 

Merci.

 

L’équipe A.R.P.D. 

 

 

***********************************

 

 

Affaire Lelandais : les 33 propositions d'une association qui aide les proches de disparus

 

 15h00 , le 29 avril 2018

Article de Juliette Demey du JDD 

 

L'association Assistance et recherche de personnes disparues, très présente dans les affaires de disparitions relancées dans la foulée des aveux de Nordahl Lelandais dans les dossiers Maëlys et Arthur Noyer, interpelle le gouvernement et formule 33 propositions pour gérer les cas de personnes disparues.

 

 

Bernard Valézy, vice-président de l'association Assistance et recherche de personnes disparues (ARPD).(Capture d'écran/France 3 Auvergne-Rhône-Alpes)

 

 

Dans le sillage de l’affaire Nordahl Lelandais, l’association Assistance et recherche de personnes disparues (ARPD) sonne l’alerte. Elle réclame des assises nationales mobilisant tous les interlocuteurs - magistrats, enquêteurs, familles, associations- sur le sujet. Sur 10.000 disparitions de majeurs chaque année en France, près de 1.000 restent inexpliquées. "Au bout de 20 ans, l’équivalent d’une ville a disparu", souffle le vice-président de l’ARPD, le commissaire Bernard Valézy. Et bien souvent, déplore-t-il, les familles ne sont pas informées des avancées de l’enquête concernant leur proche. Le sentiment de ne pas être pris en compte s’ajoute à leur souffrance.

Lire aussi : Nordahl Lelandais, ces 20 disparitions qui posent question

 

L’association, qui a dénombré 27 affaires de disparitions et 8 morts inexpliquées nécessitant des vérifications en Auvergne-Rhône-Alpes pour leur lien potentiel avec Lelandais, profite de la médiatisation pour rappeler ses 33 propositions adressées au ministère de la Justice et de l’Intérieur. Jusqu’ici sans réponse. 

Voici la liste de ses 33 propositions :

 

   33 Propositions Arpd by leJDD on Scribd

 

https://www.lejdd.fr/societe/faits-divers/affaire-lelandais-les-33-propositions-dune-association-qui-aide-les-proches-de-disparus-3638768

 

****************************************************

Nos 33 propositions

 

****************************************************

Communiqué  de Presse de Bernard Valezy du vendredi 27 avril 2018 à Lyon

 

****************************************************

 

 

APPEL À TÉMOINS - DISPARITION INQUIÉTANTE


 

La gendarmerie de Bourg-en-Bresse lance un appel à témoins pour retrouver cet homme de 48 ans, vu pour la dernière fois le 17 juin 2018 à Ceyzeriat, rue Jayr.

 

Toute personne susceptible de détenir une information est incitée à contacter la gendarmerie de Bourg-en-Bresse au 04 74 22 89 10.

 

https://www.facebook.com/1718877531675777/photos/a.1718880591675471.1073741828.1718877531675777/2191776727719186/?type=3&theater



Ajouté le 19/06/2018 par Annie - disparition inquiétante Majeurs

 

 

APPEL A TEMOINS 

Gendarmerie des Landes 

 

 

 

Madame Rose H. a disparu depuis le 15 juin 2018 à 07 heures 30 sur la commune de Saint-Cricq-Villeneuve(40). La gendarmerie lance un appel à témoin.

Signalement de la personne disparue:
64 ans, 1.65 m, porteuse de chaussures de randonnée.


Toutes les personnes susceptibles de fournir des informations sont invitées à contacter la brigade de gendarmerie de Villeneuve de Marsan (40) au 05 58 45 88 00



Ajouté le 19/06/2018 par Pascale - disparition inquiétante Majeurs

 

 

APPEL A TEMOINS 

 

 

MARDI 19/06/2018 à 07H49 - Mis à jour à 07H51

 

 

Pays d'Aix : disparition inquiétante à la Duranne

 

Par F.B. (la Provence)

 

 

Serge a été vu pour la dernière fois à la Duranne dimanche matin.DR

 

Il a été aperçu pour la dernière fois près de chez lui, dimanche matin, vers 10h30, à deux pas d'un jardin dans le quartier du haut de la Duranne. Depuis, Serge, 78 ans, a disparu sans laisser de trace. Une battue a été organisée par ses voisins dimanche soir, et ses proches le cherchaient toujours activement dans le pays d'Aix à l'heure où nous mettions sous presse, toujours sans résultat.

"Le chien perd sa trace dans le haut de la Duranne, on peut donc penser qu'il a pu être pris en stop par une voiture", explique Corinne, l'une de ses amies, qui a posté un avis de recherche sur les réseaux sociaux, dimanche. 

Depuis, une entreprise a gracieusement imprimé des tracts que ses proches distribuaient toujours, hier soir. "On a besoin de bras pour poursuivre les recherches", explique son amie. Lors de sa disparition, Serge portait une casquette bleue, une chemisette blanche et bleue et des sandales. "Il n'avait ni argent, ni téléphone, seulement les clés de chez lui".

 

Si vous l'avez aperçu, contactez le commissariat ou le 06 20 62 42 19.



Ajouté le 19/06/2018 par Pascale - disparition inquiétante Majeurs

 

 

APPEL A TEMOINS

Gendarmerie de la Gironde

 

 

DISPARITION INQUIÉTANTE D'UNE PERSONNE MAJEURE

 

 

 

Depuis la nuit du 17 juin, aux alentours de minuit trente, Monsieur SOTTY Gérard a quitté son domicile de Rions 33410 et n'a plus donné de nouvelle à ses proches.

 

Monsieur SOTTY est parti à pied, sans papier, sans argent ni téléphone portable. Il n'a ni ami ni famille dans la région.

Âgé de 65 ans , il est grisonnant et porteur d'une moustache ; il mesure environ 1,70m, et est de corpulence mince. Au moment de son départ, il était vêtu d'un bermuda de couleur foncé et d'un tee shirt.

 

Les renseignements que vous pourriez obtenir pour nous aider à le localiser sont à communiquer aux militaires de la brigade de Gendarmerie de Cadillac au 05 57 98 12 90 ou en composant le 17.

 

Nous vous remercions pour votre collaboration et vos partages.



Ajouté le 19/06/2018 par Pascale - disparition inquiétante Majeurs

 

 

APPEL A TEMOINS 

Gendarmerie de la Sarthe 

 

Disparition inquiétante. Les gendarmes de la Sarthe lancent un appel à témoins

 

Les gendarmes de la Sarthe jugent qu'ils sont face à une disparition inquiétante. Ils lancent un appel à témoins.

 

Publié le 17 Juin 18 à 8:38

 

 

 

Les gendarmes de la Sarthe

lancent un appel à témoins pour une disparition inquiétante. (©actu /illustration.)

 

La disparition d’un homme est jugée inquiétante par les gendarmes de la Sarthe. Les militaires de la compagnie de Mamers ont mis un place un dispositif spécial pour le retrouver. Ce dimanche 17 juin 2018, ils lancent un appel à témoins.

 

L’homme recherché est âgé de 61 ans.

Il demeure à Greez-sur-Roc.

 

Recours à une équipe cynophile et à un hélicoptère 

 

C’est le mercredi 13 juin que le sexagénaire a été vu pour la dernière fois. Depuis cette date, il n’a plus ni donné signe de vie ni cherché à contacter ses proches. 

 

D’ordinaire solitaire et casanier, il est susceptible d’être parti à pied de son domicile sans but précis.

 

A cette heure, les investigations entreprises avec le concours d’une équipe cynophile de la gendarmerie de Laval et d’un hélicoptère de la section aérienne de la gendarmerie de Tours n’ont pas permis de le retrouver.

 

Les recherches se poursuivent.

 

Indices pour reconnaître l’homme disparu

 

Pascal Breteau est l’homme dont la disparition est inquiétante. (©DR.)

L’homme dont la disparition alarme les gendarmes s’appelle Pascal Breteau.

 

Il est de corpulence normale (1,63m), avec des cheveux châtains, courts. Il porte des lunettes.

Il ne possède pas de signes particuliers.

Sa tenue vestimentaire est ignorée.

Cette personne se déplace à pied et est partie de son domicile sans téléphone, document d’identité ou moyen de paiement.

 

En cas de renseignements pouvant aider à la découverte ou la localisation de cette personne, les gendarmes demandent de bien vouloir prendre attache avec la brigade de gendarmerie de Montmirail au 02.43.93.65.06 ou de composer le 17.

 

Fabienne Ausserre



Ajouté le 17/06/2018 par Pascale - disparition inquiétante Majeurs

1 2 3 4   Page suivante