L'ARPD (Assistance et Recherche de Personnes disparuesest une association nationale fondée et enregistrée en février 2003, elle  intervient auprès des familles touchées par la disparition d'un proche, majeur ou mineur.

Vous pouvez nous contacter au moyen du mail assoweb. Vous pouvez également nous joindre  : 

 

 

Pascale BATHANY

Présidente Nationale ARPD

Présidente Bretagne Grand ouest ARPD

06 32 78 29 25

 

 

Bernard VALEZY

Vice Président National ARPD

Président Auvergne Rhône Alpes ARPD

06 85 14 62 91

 

Pour toutes les autres régions ou départements implantés, veuillez consulter la colonne de gauche du site dans  l'ARPD EN FRANCE : "nos antennes". 

 

Nous tenons à préciser que l'A.R.P.D est une association loi 1901 d'aide aux victimes constituée de bénévoles et non une agence de détectives privés ou encore un service d'Etat nous faisons le maximum pour aider les familles victimes , notre seule reconnaissance est leur remerciement pour les avoir soutenues. 

 

 


Pour acceder aux avis de recherches cliquez sur:

Galerie photos


                    

Chers visiteurs,

 

Depuis un an l’A.R.P.D. ses responsables, tente de palier aux lacunes des autorités face à des familles esseulées et abandonnées à leur triste sort.

 

Depuis l’abrogation de la RIF (Recherches dans l’Intérêt des Familles) le 26 avril 2013 par Monsieur Valls alors Ministre de l’Intérieur, l’accueil des proches de disparus n’est plus assuré par les services de police et de gendarmerie lorsque la disparition ne présente pas un caractère « inquiétant » (caractère estimé par ces mêmes services...).
 

Les familles se voient trop souvent infliger des réponses inadmissibles lorsqu’elles veulent déclarer une disparition en leur indiquant que la liberté d’aller et venir permet à chaque adulte de disparaître librement. La disparition fait alors l’objet, au mieux, d’une « main courante » (sans intérêt car aucune recherche n’est faite à la suite) sinon, les proches sont invités à se rendre sur les réseaux sociaux pour y faire paraître un avis de recherche ou à se rapprocher d’associations telles que la nôtre.

 

Nous estimons qu’aujourd’hui les familles des 40 à 50.000 personnes qui disparaissent annuellement (momentanément ou définitivement), ne reçoivent pas l’aide et la considération qu’elles attendent des pouvoirs publics, et que tous les moyens ne sont pas mis en œuvre afin de retrouver leurs disparus.

 

Nous avons donc soumis aux pouvoirs publics une liste de 33 propositions pour améliorer le dispositif de recherche des personnes disparues en France et pour aider au maximum les familles.

 

Nous avons été reçus dans plusieurs Ministères, sans résultat pour l’instant, mais nous avançons à petits pas et nous ne désespérons pas de voir aboutir certaines de nos propositions.

 

Si d’une façon ou d’une autre vous voulez nous aider à atteindre notre but, que vous soyez familles, politiques, journalistes ou simples visiteurs vous intéressant à la cause, n’hésitez pas, vous pouvez nous rejoindre par le biais du mail assoweb ou des mails correspondant à nos antennes ou encore par  téléphone. Nous pourrons vous faire parvenir nos propositions. vous pouvons également, les obtenir en cliquant sur le lien ci-dessous. 

 

Merci.

 

L’équipe A.R.P.D.

 

/../../../../uploaded/33-propositions-arpd.pdf

 

 

 

URGENT

 APPEL A TEMOINS

(dossier ARPD)

 

Emilio SEVILLANO BERNAL, 60 ans

Disparu Notre Dame de Bellecombe (73)

3 mars 2003

 

 

 

 

La publication émane de sa famille .

 

SI vous travaillez ou côtoyez le milieu médical, social,

 

Toute indication de votre part est primordiale et confidentielle

 

.

URGENT :

 

.Signalement :

 

Yeux : Marrons

Cheveux bruns et longs  (probabilité cheveux grisonnants aujourd’hui)

dégarnis sur le dessus

 

Mesure

1 m 55

 

Signe particulier :

néant

 

Tenue vestimentaire au moment de la disparition :

Jean’s , blouson, baskets

 

Si vous avez des informations contacter Le commissariat d’Ugine composer le 17 ou 

l’association

06 85 14 62 91 (Bernard VALEZY )

                                                                                                                                                          

Si vous diffusez cet avis, le seul lien et photos sont ceux de l’A.R.P.D National , car le dossier et les photos nous ont été confiés  par la Famille. Merci d’avance à tous de le partager complet avec l’acronyme arpd .fr et le texte crée pour cette publication.



Ajouté le 23/04/2018 par Pascale - disparition inquiétante Majeurs

AVIS DE RECHERCHE



Appel à témoins après la disparition inquiétante de Dylan, 17 ans.

Le commissariat d'Annecy a lancé un appel à témoins ce lundi, après la disparition inquiétante de Dylan, un adolescent annécien de 17 ans, vu pour la dernière fois le dimanche 22 avril 2018 au soir, vers 19h30, à la gare.
 

Le jeune homme a passé un coup de fil à sa famille avant de disparaître, alors qu'il devait rejoindre sa famille d'accueil. Depuis, ses proches sont sans nouvelles.

Son téléphone a été retrouvé abandonné à proximité de la gare.


 

Âgé de 17 ans, mesurant 1,75m pour 70kg environ, Dylan était vêtu, au moment de sa disparition, d'une veste militaire, d'un pantalon brun, d'un pull gris et d'une casquette noire.
 

Toute personne l'ayant aperçu ou pouvant apporter des précisions utiles aux enquêteurs est priée de contacter la brigade des mineurs au commissariat d'Annecy (04.50.52.32.00).

https://www.ledauphine.com/haute-savoie/2018/04/23/annecy-appel-a-temoins-apres-la-disparition-inquietante-de-dylan-un-ado-de-17-ans



Ajouté le 23/04/2018 par Annie - disparition inquiètante Mineurs

AVIS DE RECHERCHE



Appel à témoins après la disparition inquiétante d'une femme de 69 ans à Toulouse.
 

La famille d’Annie Gonthier lance un appel à témoins suite à la disparition inquiétante de cette femme, le mercredi 18 avril 2018 , entre 1 heure et 10 heures du matin, rue Pargaminières à Toulouse.
 

Une femme dépressive.
 

Cette femme a 69 ans, mesure 1,50 m, est de corpulence maigre et elle est vêtue de noir. Annie Gonthier a également une grande cicatrice récente au niveau du cou, parfois couvert par un pansement ainsi que des coupures aux mains et aux bras.
 

Cette femme qui serait dépressive, a besoin de soins médicaux urgents. Sa famille est démunie face à cette disparition brutale et toute aide/information est la bienvenue.


Si vous avez des informations, il faut contacter le 06 52 19 74 00.

https://www.ladepeche.fr/article/2018/04/23/2785618-appel-temoins-apres-disparition-inquietante-femme-69-ans-toulouse.html#xtor=[[DDM-31



Ajouté le 23/04/2018 par Annie - disparition inquiétante Majeurs
DISPARITION INQUIÉTANTE DE PERSONNE MINEURE
 


Sur autorisation du parquet, nous diffusons un appe à temoins concernant HUGONIN Saskio-Milo qui a été vu pour la dernière fois le 13/04/2018 à 08H15 alors qu’il quittait le domicile familial à
Bourg-Saint-Bernard(31) pour se rendre chez un ami à TOULOUSE (31).

Signalement :

17 ans, de corpulence mince mesurant 1m80 cheveux brun avec de petites nattes yeux marrons.
Tenue Vestimentaire :

Porteur d’un pantalon de survêtement noir, d’un sweat à capuche marron clair, d’une vieille veste grise avec de la fourrure autour de la capuche et des baskets kaki.

Si vous le voyez, ou avez des informations le concernant merci de prendre contact avec la brigade de gendarmerie de Balma au 05 62 57 75 80 ou en composant le 17.

https://www.facebook.com/GGD31/photos/a.1501538953476966.1073741829.1449228932041302/1856428277988030/?type=3&theater

 


Ajouté le 21/04/2018 par Annie - disparition inquiètante Mineurs

 

APPEL A TEMOINS 

Disparition inquiétante à Pau : Sans nouvelles de Dies depuis 10 jours.

   

Dies, 26 ans, est recherché depuis mardi dernier par ses proches.

 

 

PAR V.C., PUBLIÉ LE 20 AVRIL 2018 À 7H16, MODIFIÉ À8H01. (la république des Pyrenées)

 

Dies van Wallenburg, 26 ans, n’a pas donné de nouvelles à sa famille depuis le 10 avril. Très inquiets, ses proches ont diffusé des avis de recherche.

 

Son visage barbu est affiché dans de nombreux commerces du centre-ville de Pau : une initiative des proches de Dies van Wallenburg, 26 ans, disparu depuis le 10 avril. Il a été aperçu pour la dernière fois, rue Montpensier, en direction du parc des expositions.

 

Alertée, la police s’est rendue au domicile de Dies, avenue Jean-Mermoz. Elle a trouvé la porte ouverte avec les clés dessus. Ses papiers étaient également à l’intérieur de l’appartement. « Il semble qu’il ne manquait rien... » confie sa sœur Benthe, inquiète. « Nous savons juste qu’il aurait pu prendre son vélo » ajoute-t-elle, sans certitude.

 

« Cette disparition ne lui ressemble pas » assurent ses proches même si des amis du jeune homme ont évoqué un possible « coup d’angoisse ». Dies avait perdu son travail mais venait de percevoir ses indemnités de chômage.

 

« Il y a urgence » estime sa sœur

 

« Cela nous étonne car il n’a jamais fait ça avant mais, s’il était angoissé, peut-être qu’il est perdu, qu’il ne sait plus où aller... C’est ça qui nous fait dire qu’il y a urgence » explique Benthe.

 

L’enquête ouverte désormais pour disparition inquiétante n’a pour l’heure rien donné. L’avis de recherche diffusé en ville et sur les réseaux sociaux a permis à la famille d’avoir « quelques retours » qui « donnent espoir ». Mais les investigations menées par la sûreté départementale n’ont pour l’heure pas abouti.

 

« Des personnes disent l’avoir aperçu du côté de Jurançon ou encore du stade d’eaux-vives » indique Benthe. Des « pistes » que les proches aimeraient pouvoir exploiter avec l’aide du flair d’un chien pisteur. « Nous cherchons des personnes ou des associations qui pourraient nous aider en ce sens ».

 

 En attendant, la famille de Dies invite toute personne en mesure de fournir des informations à contacter le commissariat de Pau ou le 07.80.88.36.05.

 

Dies est mince et mesure entre 1,80 m et 1,90 m. Il est blond mais il a souvent la tête couverte d’une casquette ou d’un bonnet. Le jeune homme porte également une barbe plutôt rousse. A noter également qu’il parle avec un léger accent hollandais.

 

***********************************************

 

 



Ajouté le 20/04/2018 par Pascale - disparition inquiétante Majeurs

1 2 3 4   Page suivante