L'ARPD (Assistance et Recherche de Personnes disparues) est une association nationale fondée et enregistrée en février 2003, elle intervient auprès des familles touchées par la disparition d'un proche, majeur ou mineur. Vous pouvez nous contacter au moyen du mail assoweb. Vous pouvez également nous joindre au  06 32 78 29 25 

 

 

 

Nous tenons à préciser que l'A.R.P.D est une association loi 1901 d'aide aux victimes constituée de bénévoles et non une agence de détectives privés ou encore un service d'Etat nous faisons le maximum pour aider les familles victimes , notre seule reconnaissance est leur remerciement pour les avoir soutenues. 

 

 

Pour connaître nos correspondants départementaux, veuillez cliquer sur L'A.R.P.D. en France. Vous pouvez également les contacter directement.

 

 


Pour acceder aux avis de recherches cliquez sur:

Galerie photos


                    

Chers visiteurs,

 

Depuis un an l’A.R.P.D. ses responsables, tente de palier aux lacunes des autorités face à des familles esseulées et abandonnées à leur triste sort.

 

Depuis l’abrogation de la RIF (Recherches dans l’Intérêt des Familles) le 26 avril 2013 par Monsieur Valls alors Ministre de l’Intérieur, l’accueil des proches de disparus n’est plus assuré par les services de police et de gendarmerie lorsque la disparition ne présente pas un caractère « inquiétant » (caractère estimé par ces mêmes services...).

 

Les familles se voient trop souvent infliger des réponses inadmissibles lorsqu’elles veulent déclarer une disparition en leur indiquant que la liberté d’aller et venir permet à chaque adulte de disparaître librement. La disparition fait alors l’objet, au mieux, d’une « main courante » (sans intérêt car aucune recherche n’est faite à la suite) sinon, les proches sont invités à se rendre sur les réseaux sociaux pour y faire paraître un avis de recherche ou à se rapprocher d’associations telles que la nôtre.

 

Nous estimons qu’aujourd’hui les familles des 40 à 50.000 personnes qui disparaissent annuellement (momentanément ou définitivement), ne reçoivent pas l’aide et la considération qu’elles attendent des pouvoirs publics, et que tous les moyens ne sont pas mis en œuvre afin de retrouver leurs disparus.

 

Nous avons donc soumis aux pouvoirs publics une liste de 20 propositions pour améliorer le dispositif de recherche des personnes disparues en France et pour aider au maximum les familles.

 

Nous avons été reçus dans plusieurs Ministères, sans résultat pour l’instant, mais nous avançons à petits pas et nous ne désespérons pas de voir aboutir certaines de nos propositions.

 

Si d’une façon ou d’une autre vous voulez nous aider à atteindre notre but, que vous soyez familles, politiques, journalistes ou simples visiteurs vous intéressant à la cause, n’hésitez pas, vous pouvez nous rejoindre par le biais du mail assoweb ou des mails correspondant à nos antennes ou encore par  téléphone. Nous pourrons vous faire parvenir nos propositions. vous pouvons également, les obtenir en cliquant sur le lien ci-dessous. 

 

Merci.

 

L’équipe A.R.P.D.

 

 

/../../../../uploaded/20-propositions-arpd.pdf

 

A LA DEMANDE DE SA FAMILLE

 


AVIS DE RECHERCHE

Disparition inquiétante à Tresserre: Le septuagénaire reste introuvable.
 




Les recherches, menées par les gendarmes, se poursuivent pour tenter de retrouver Jean-Claude Dumont, cet homme, âgé de 71 ans, porté disparu depuis le dimanche 14 mai 2017.

Ce jour-là, en début d’après-midi, il a quitté son domicile de Tresserre. Après, plus rien...


Une absence d’autant plus inquiétante qu’il souffre de problèmes de santé ainsi que de déficience mentale.

 

Des moyens importants ont été déployés avec l’aide, hier, d’un hélicoptère. En vain. Une équipe cynophile, avec un chien Saint-Hubert, viendra en renfort aujourd’hui.
 

Mesurant 1,70 m, les cheveux grisonnants, le septuagénaire serait vêtu d’une veste à carreaux, d’un pantalon gris foncé, ou peut-être d’un pyjama.

Contacter la gendarmerie du Boulou au 04 68 83 15 15.

 


*********************************


AVIS DE RECHERCHE



Tresserre : Avis de recherche après la disparition d'un homme de 71 ans.

 

Un appel à témoins  est lancé à la suite de la disparition d'un homme âgé de 71 ans. C'est son épouse qui a donné l'alerte auprès des services de gendarmerie le dimanche 14 mai 2017 en début d'après-midi soucieuse, à son retour à leur domicile de Tresserre,  de ne pas y retrouver son mari.
 

Une absence d'autant plus inquiétante que l'homme souffre de problèmes de santé ainsi que de déficience mentale et il ne connaît ni son adresse, ni son numéro de téléphone.  

Un dispositif de recherches a aussitôt été mis en place dans les environs.

En vain. Le disparu, Jean-Claude Dumont, qui pourrait se déplacer en auto-stop, aurait été aperçu dimanche entre 10 h et 11 h à Banyuls-dels-Aspres alors qu'il achetait des cigarettes.

 

Mesurant 1,70m, Jean-Claude Dumont a les cheveux grisonnants et serait vêtu d'une veste à carreaux, d'un pantalon gris foncé, ou peut-être d'un pyjama.  

Toute personne qui l'aurait aperçu ou susceptible de fournir des renseignements est priée de contacter au plus vite la brigade de gendarmerie du Boulou au 04 68 83 15 15.


L'Indépendant
 



Ajouté le 21/09/2017 par Annie - disparition inquiétante Majeurs

retrouvée sans plus de détail

(source gendarmerie)


 

Renée Bergeron a disparue le mardi 19 septembre aux alentours de 16h dans la commune de Carcès.
 

La gendarmerie du Var a lancé un appel à témoin après la disparition inquiétante d'une sexagénaire en début de semaine.
 

Vue pour la dernière fois à son domicile, au lieu dit Pierrefeu n°965 à Carcès, elle s'était absentée pour aller chercher du bois dans la forêt.
 

Renée Bergeron est âgée de 69 ans, elle mesure 1m 48 et est de corpulence mince. Elle avait les cheveux longs gris attachés et portait un gilet gris en laine, pantalon sombre et des chaussures de sport beiges.
 

La personne n'a pas de pathologie connue, ni traitements en cours. Elle ne dispose pas de moyen de communication.
 

Pour tout signalement ou renseignement merci de bien vouloir contacter la gendarmerie de Carcès au 04 94 04 50 07.

http://www.varmatin.com/faits-divers/avez-vous-vu-renee-69-ans-disparue-depuis-mardi-apres-etre-allee-chercher-du-bois-dans-la-foret-168402

 



Ajouté le 21/09/2017 par Annie - disparition inquiétante Majeurs

Disparition inquiétante pour cet habitant du sud-ouest marnais

 

 

Christian Lelarge, 42 ans, a disparu depuis dimanche dernier dans des circonstances jugées inquiétantes. 

 

Par L'union | Publié le 20/09/2017 à 10h03

 

Le parquet a finalement décidé de donner son feu vert pour lancer un avis de recherche afin de retrouver Christian Lelarge, âgé de 42 ans.

 

Il aurait quitté son domicile de Barbonne-Fayel entre le dimanche 17 septembre et le lundi 18 septembre au matin.

 

Aucun signalement vestimentaire n’est disponible mais des éléments permettent d'établir le caractère inquiétant de sa disparition.

 

Toute personne ayant des informations qui permettraient de le localiser est priée de contacter la Gendarmerie de Sézanne au 03 26 80 50 17.



Ajouté le 21/09/2017 par Pascale - disparition inquiétante Majeurs

AVIS DE RECHERCHE

Un étudiant norvégien a disparu à Avignon.


 

Un étudiant norvégien de 22 ans a disparu depuis le 2 septembre à Avignon. Ommund Veim Eikje devait s'inscrire à l'université d'Avignon mais personne ne l'a jamais vu arriver.

Sa famille s'inquiète et veut engager des recherches en France.

 

Ommund Veim Eikje est arrivé à Avignon le 28 août mais depuis le 2 septembre, sa famille n'a plus aucune nouvelle. Le jeune homme de 22 ans étudie la littérature comparée à l'université de Bergen en Norvège.
 

Inquiétude et enquête en Norvège.
 

L'étudiant de 22 ans a retiré de l'argent de son compte en banque le 2 septembre 2017 , c'est son dernier signe de vie.

Ommund Veim Eikje venait à Avignon pour étudier à l'université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. La police d'Avignon explique qu'il ne s'est jamais présenté à l'étudiante qui devait être son tuteur Erasmus dans cet échange universitaire.

 

Le jeune homme est originaire de Tysvaer, une petite ville de la façade atlantique de Norvège. Ommund Veim Eikje jeune homme était arrivé fin août pour trouver un studio à Avignon. Il a publié une photo d'un bâtiment sur les réseaux sociaux.

Toute la presse norvégienne s'inquiète de cette disparition. Une enquête est ouverte en Norvège sur cette disparition mais pas en France pour l'instant. Les policiers d'Avignon confirment pourtant qu'ils ont été informés de l'absence de l'étudiant.

Le père de l'étudiant norvégien dénonce cette mauvaise coordination. Il a fait le déplacement à Avignon pour accélérer l'enquête et espérer retrouver son fils.

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/un-etudiant-norvegien-a-disparu-a-avignon-1505919226

 

************************************
 

Ommund Veim Eikje (22) savnet i Frankrike.
 

Det er 22 år gamle Ommund Veim Eikje fra Tysvær som har vært savnet i Frankrike siden 2. september 2017 . Vi opplever en fryktelig tid, sier onkel Ove Eikje.



















 

Ommund Veim Eikje er student ved Universitetet i Bergen (UiB) og reiste til Avignon i Sør-Frankrike 28. august for å finne seg hybel. Han skal etter planen være utvekslingsstudent i byen.

Utenom to uttak fra bankkontoen, la Eikje ut noen bilder på Instagram rett etter han ankom Avignon. Det siste bildet – av en bygning i byen – ble lagt ut 31. august.
 

I en samtale med sin mentor ved UiB oppga Eikje gata hvor han visstnok hadde funnet seg hybel.

Faren er nå i Frankrike for å prøve å finne sønnen sin.
 

– De antar at de har funnet gata der Ommund hadde fått seg hybel, men de har ikke funnet selve hybelen, sier Ove Eikje.
 

Vet ingenting.
 

Han sier at familien stiller seg helt uforstående til hva som har skjedd.
 

– Vi vet ingenting, rett og slett. Og det er det som gjør dette så tøft og vanskelig, sier Eikje.

– Var han vant med å reise i utlandet ?

– Ja, det vil jeg påstå. Han har vært utvekslingsstudent i USA i ett år, og han har vært på flere USA-turer etterpå for å besøke sin vertsfamilie.
 

Ber om ro.
 

Familien prøver å samarbeide med lokalt politi i Avignon, men det er vanskelig på grunn av språkbarrierer. I Norge ligger saken hos Sør-Vest politidistrikt Haugesund.
 

Familien ber ellers om forståelse for at de nærmeste pårørende skjermes i en vanskelig og opprivende tid der de ikke vet hva som har skjedd med deres sønn, sier Ove Eikje.
 

Har du opplysninger om hvor Ommund Veim Eikje kan være ? Ring politiet på 02800.


https://www.nrk.no/rogaland/student-fra-haugalandet-savnet-i-frankrike-1.13696705




 

 



Ajouté le 20/09/2017 par Annie - disparition inquiétante Majeurs

 

APPEL A TEMOINS 

 

UN HOMME DE 44 ANS A DISPARU À VARS, LA GENDARMERIE LANCE UN APPEL À TÉMOINS
 

   

Photo : gendarmerie

 

Par charentelibre.fr, publié le 19 septembre 2017 à 19h11, modifié à19h26.

 

La gendarmerie lance un appel à témoins après la disparition inquiétante, ce mardi, d’un habitant de Vars. Cet homme de 44 ans n’a pas donné signe de vie à sa famille depuis qu’il a quitté son domicile à moto à 11 h 55. Il mesure 1 m 64, de corpulence assez forte.

 

Il était habillé d’un blouson noir de motard avec l’inscription Ixon de couleur blanche, d’un jean bleu foncé et d’une paire de baskets noires Nike Air Max. Il circule sur une moto de type Hyosung 125 cm3, blanche. Des autocollants sont apposés sur le réservoir (ours, clown, le chiffre 46).

 

Malgré des recherches menées toute la journée aux alentours de son domicile, l’homme reste ce mardi soir introuvable.
 

Si vous le retrouvez ou possédez des informations susceptibles d’orienter les recherches, vous pouvez contacter la gendarmerie de Mansle au 05.45.20.30.19. 



Ajouté le 19/09/2017 par Pascale - disparition inquiétante Majeurs

1 2 3 4   Page suivante