Insistant avec une fillette de quatre ans

Quebec

Les faits reprochés à Rolland Sylvain se sont produits entre janvier 2006 et décembre 2009

 

QUÉBEC  - Un sexagénaire de Vanier a écopé, mardi, d’une peine d’emprisonnement de neuf mois pour avoir été insistant sexuellement avec une fillette de quatre ans qui fréquentait la garderie de sa conjointe.

Les faits reprochés à Rolland Sylvain se sont produits entre janvier 2006 et décembre 2009 alors que l’ancienne conjointe de l’accusé gérait une garderie en milieu familial.

«À au moins trois reprises alors que la fillette faisait la sieste, vous êtes entré dans sa chambre, vous vous êtes déshabillé, couché nu près d’elle et vous lui avez demandé de vous toucher le ventre et le pénis», a relaté la juge Marie-Claude Gilbert qui a rendu la sentence.

Bien que l’accusé se soit fait insistant, la gamine a toujours refusé de se prêter au manège de Sylvain, manège qui a cessé lorsque la petite a menacé de le dénoncer à sa gardienne.

Malgré cela, les conséquences ont été nombreuses pour l’enfant qui, depuis, vit de l’insécurité, a de la difficulté à rester seule et manifeste, selon sa mère, plusieurs craintes.

Même si le risque de récidive est faible, le rapport présentenciel du pédophile a démontré qu’il avait «des ennuis érectiles», une «libido importante» qui semblait inassouvie puisqu’il disait vivre «en colocataire avec sa conjointe» et avoir déjà dû «se contrôler envers des enfants».

Sylvain devra également s’enregistrer au registre des délinquants sexuels pour une période de vingt ans et il ne pourra se trouver à moins de 500 mètres du domicile de sa victime ou de son école pour une période de cinq ans.