Neuf enfants ont disparu en Isère depuis 1983

Les affaires ont été regroupées sous le nom de "disparus de l'Isère". Entre 1983 et 1996, neuf enfants ont disparu ou ont été tués dans la région de Grenoble. C'est dans cette période que sont mortes étranglées Sarah et Saïda. Un suspect a été interpellé ce jeudi, plus de 20 ans après les faits, confondu par son ADN.

On l'appelle le dossier des "disparus de
l'Isère". De 1983 à 1996, neuf enfants et adolescents, âgés de 5 à 15
ans, ont disparu autour en Isère, enlevés en pleine journée. Ces affaires ne
sont toujours pas élucidées. En 2008, une cellule spéciale a été créée par le
procureur de Grenoble.

17 mars 1983 : Ludovic,
6 ans, est en bas de chez lui à Saint-Martin d'Hères. Un homme lui demande de l'aider
à retrouver son chien. Le garçon disparaît, son corps n'a jamais été retrouvé.

9 juillet 1983 : Gregory,
8 ans, est enlevé à Grenoble par un homme en bas de son domicile. Le petit
garçon est violenté et laissé pour mort, le crâne fracassé, dans une décharge
du col de la placette. Il est retrouvé en vie.

27 juin 1985 : Anissa, 5
ans, joue devant son immeuble à Grenoble lorsqu'elle disparaît. Elle est
retrouvée sans vie, deux semaines plus tard, au barrage de Beauvoir.

8 juillet 1987 :
Charazed, 10 ans, disparaît dans un sous-sol de son HLM de Bourgoin-Jallieu. Son
corps n'a jamais été retrouvé.

2 août 1988 : Nathalie,
15 ans, se promène autour de chez elle, à Villefontaine. Elle est retrouvée
égorgée sur un sentier de Saint-Quentin-Fallavier.

13 janvier 1989 :
Fabrice, 12 ans, est enlevé entre sa maison et son collège à Grenoble. Il est
violé et étranglé. Son corps est retrouvé trois jours plus tard dans le massif
de la Chartreuse.

16 avril 1991 : Sarah, 6
ans, joue près de chez elle à Voreppe
. Elle disparaît et son corps est retrouvé dans un
bois, non loin de son domicile. Elle est morte étranglée.

19 juillet 1996 : Léo, 6
ans, disparaît dans le massif de Taillefer. Son corps n'a jamais été retrouvé.

24 novembre 1996 : Saïda,
10 ans, est enlevée entre sa maison et un gymnase à Voreppe
. Elle est retrouvée étranglée au bord d'un canal.