La sécurité sur internet

SUR INTERNET LA SECURITE CA COMMENCE AUSSI PAR VOUS

Protection de l’enfance et droits de l’enfant

 

Campagne d’information « Sur internet la sécurité ça commence aussi par vous »

 

Le ministère chargé de la Famille lance une grande action de sensibilisation aux risques potentiels de l’Internet. 10 films courts seront diffusés à la télévision du 15 mai au 2 juin 2006.

Une campagne d’information à vocation pédagogique

 

Lors de la conférence nationale de la Famille qui s’est tenue le 22 septembre 2005, le Premier Ministre a annoncé des mesures visant à sécuriser la navigation des enfants sur Internet et une campagne d’information pour les accompagner. Ce dispositif s’inscrit dans la politique de protection de l’enfance. Il se concrétise aujourd’hui par la réalisation de films courts sur les logiciels de contrôle parental intitulés « Famille en ligne ».

.Cette campagne nationale d’information a pour ambition d’instaurer un dialogue constructif et positif au sein de la famille autour d’Internet, avec un double objectif :

 

- Informer les parents des risques potentiels sur le Net pour leurs enfants ;
- Les familiariser à un usage responsable de l’Internet ;

 

Ainsi, comme le rappelle chaque film court qui sera diffusé :


« les pouvoir publics et les fournisseurs d’accès à Internet se mobilisent pour vous proposer des logiciels gratuits de contrôle parental et de protection de la f@mille ».

 

La signature de la campagne : « La sécurité, ça commence aussi par vous »

 

La sécurité des enfants et des adolescents sur Internet est avant tout l’affaire des parents. En effet, aux termes de l’accord passé le 16 novembre 2005 entre Philippe Bas, les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) et les associations familiales et de protection de l’enfance, les FAI s’engagent à proposer gratuitement à leurs abonnés un logiciel de contrôle parental adapté à l’âge de chaque enfant.

 

 

 

Le ministère chargé de la Famille lance une grande action de sensibilisation aux risques potentiels de l’Internet. 10 films courts seront diffusés à la télévision du 15 mai au 2 juin 2006.

 

Une campagne d’information à vocation pédagogique

Lors de la conférence nationale de la Famille qui s’est tenue le 22 septembre 2005, le Premier Ministre a annoncé des mesures visant à sécuriser la navigation des enfants sur Internet et une campagne d’information pour les accompagner. Ce dispositif s’inscrit dans la politique de protection de l’enfance. Il se concrétise aujourd’hui par la réalisation de films courts sur les logiciels de contrôle parental intitulés « Famille en ligne ».

.Cette campagne nationale d’information a pour ambition d’instaurer un dialogue constructif et positif au sein de la famille autour d’Internet, avec un double objectif :

- Informer les parents des risques potentiels sur le Net pour leurs enfants ;
- Les familiariser à un usage responsable de l’Internet ;

Ainsi, comme le rappelle chaque film court qui sera diffusé :
« les pouvoir publics et les fournisseurs d’accès à Internet se mobilisent pour vous proposer des logiciels gratuits de contrôle parental et de protection de la f@mille ».

La signature de la campagne : « La sécurité, ça commence aussi par vous »

La sécurité des enfants et des adolescents sur Internet est avant tout l’affaire des parents. En effet, aux termes de l’accord passé le 16 novembre 2005 entre Philippe Bas, les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) et les associations familiales et de protection de l’enfance, les FAI s’engagent à proposer gratuitement à leurs abonnés un logiciel de contrôle parental adapté à l’âge de chaque enfant.

Le concept

Sur le principe d’une caméra subjective (le spectateur est « dans » l’écran de l’ordinateur), on découvre les membres d’une famille: Michel et Caro, les parents, Yann, le fils aîné, Malika, sa petite amie, Chloé, la cadette et enfin la grand-mère. A travers leurs expériences sur le Net, différents thèmes sont abordés par les films correspondant aux différents moyens de sécurisation mis en place : protection des données personnelles et bancaires, blocage des sites et adresses indésirables, surveillance de la dépendance au jeu, Sous le titre « Famille en ligne » cette campagne à visées pédagogiques incite les parents à garder le contrôle.

La diffusion

Du 15 mai au 2 juin 2006, 10 épisodes de 45 secondes seront diffusés – et pour certains rediffusés une deuxième fois – du lundi au vendredi sur TF1, hors écran publicitaire, juste avant le journal télévisé de 20 heures.

 

Episode 1 : « Le contrôle parental sur Internet »

 

Le père vient d’installer un logiciel de contrôle parental sur son nouvel ordinateur, en suivant la procédure proposée par son FAI ; avant de déterminer les profils de chaque membre de la famille, il en discute avec sa femme et Chloé, sa fille de 12 ans. Ils s’accordent sur l’intérêt de pouvoir disposer d’ une protection adaptée à l’âge de leurs enfants.
Rappel du nouveau dispositif :
Définition des profils « enfants », « ados », « adulte »

 

Episode 2 : « La messagerie instantanée »

Chloé, la petite sœur, discute sur sa messagerie instantanée ; un internaute inconnu souhaite être ajouté à sa liste de contacts et lui envoie un message ; elle s’adresse à sa mère.
Sa mère la met en garde. « Sur Internet c’est comme dans la rue, on ne parle pas aux inconnus. »

Rappel du nouveau dispositif :
contrôle d’activité,
choix des infos à communiquer.

 

Episode 3 : « Les sites indésirables »

 

Michel (le père) et son fils Yann (17ans) effectuent des recherches sur Internet. Yann reçoit un message d’un inconnu avec un lien vers un site à tendance pédophile. Michel propose à son fils de le signaler aux autorités sur
www.internet-mineurs.gouv.fr.

Rappel du nouveau dispositif :
liste noire et liste blanche
.

 

Episode 4 : « Le Blog »

 

En voulant mettre à jour son blog, Malika reçoit un commentaire avec un lien vers un site pornographique à tendance pédophile. Elle demande conseil à Yann, son petit ami, avant de le supprimer. Il lui conseille de le signaler sur le site www.internet-mineurs.gouv.fr avant de le bloquer, il ne veut pas que sa petite sœur tombe dessus.
Rappel du nouveau dispositif :

 

Episode 5 : « La sécurité des paiements »

 

 

La mère veut commander un billet sur le net. Son fils aîné lui indique la procédure. Il lui montre la présence de l’icône représentant un cadenas qui assure la sécurité du paiement.
Rappel du nouveau dispositif :
choix des infos à communiquer,
interdiction de certaines informations personnelles,
filtrage du numéro de carte bancaire.

 

Episode 6 : « L’achat en ligne »

 

Chloé, la petite sœur, est sollicitée pour l’achat d’un produit via un site Internet. Afin de pouvoir effectuer cet achat, elle va demander la carte bancaire de son père. Ils en parlent.
Rappel du nouveau dispositif :
contrôle d’activité, blocage de données personnelles,
filtrage du numéro de carte bancaire.

 

Episode 7 : « Les données personnelles »

Yann, le grand frère, vient de créer son blog, il reçoit des messages publicitaires sur son portable. Il s’en inquiète auprès de son père. Ce dernier lui explique qu’il n’est pas obligé de donner des informations personnelles pour s’inscrire, il lui conseille de choisir un pseudo.
Rappel du nouveau dispositif :
choix des infos à communiquer,
interdiction de certaines informations personnelles, etc.

 

Episode 8 : « Le courrier indésirable »

 

Yann vient de créer une adresse électronique pour sa grand-mère. Elle s’inquiète des « spams » qui pourraient arriver sur son ordinateur. Son petit fils la rassure, il a activé une fonction anti-spams.
Rappel du nouveau dispositif :
fonction anti-spam.

 

Episode 9 : « Chantage sur le net »

 

Chloé discute par messagerie instantanée avec un copain d’école qu’elle connaît à peine ; il lui demande de lui envoyer des photos d’elle en maillot de bain ; inquiète, elle se confie à sa mère…Celle-ci lui explique les risques d’une telle attitude.
Rappel du nouveau dispositif :
blocage de données personnelles,
ne pas envoyer ses photos personnelles à un inconnu.

 

Episode 10 : « La Dépendance au jeu »

 

Yann joue à son jeu favori, sa petite amie Malika n’arrive pas à l’extirper de son jeu. Malika trouve qu’il passe trop de temps devant son écran. Yann n’avait pas vu le temps passer.
Rappel du nouveau dispositif :
contrôle d’activité,
décompte du temps passé à jouer