Alessia et livia Schepp : Malgré les signaux alarmants, l’alerte enlèvement n’a pas été déclenchée

Résultat de recherche d'images pour "logo le matin dimanche"   
DRAME   

La police vaudoise a-t-elle pris suffisamment au sérieux les indices des premières heures après la disparition des jumelles de Saint-Sulpice, Livia et Alessia, en 2011? Enquête sur une enquête.

 

Alessia et Livia. A l’âge de 6 ans, les jumelles de Saint-Sulpice ont disparu le 30 janvier 2011.

Alessia et Livia. A l’âge de 6 ans, les jumelles de Saint-Sulpice ont disparu le 30 janvier 2011.
Image: Police cantonale vaudoise

 

La lecture des rapports de la police vaudoise permet de mieux comprendre, heure par heure, ce qui s’est passé le jour de la disparition des jumelles de Saint-Sulpice, Livia et Alessia.

Tout commence par une froide nuit d’hiver, le 30 janvier 2011. Irina Lucidi, la maman, pousse la porte du Centre de la police pour annoncer la disparition de son mari et de ses deux enfants âgés de six ans. Ils ne donnent plus de signe de vie. C’est le début de la traque de Matthias qui finit par se suicider dans le sud de l’Italie cinq jours plus tard. Depuis aucune trace des fillettes.

La machine se grippe

Ces documents montrent que les policiers sur le terrain interviennent rapidement dans leur sphère de compétence, le canton de Vaud. La machine se grippe dès que Matthias traverse les frontières cantonales et nationales. Dès qu’il prend une sérieuse longueur d’avance.

Les agents doivent respecter la procédure et perdent en réactivité. Ces documents de la police pointent une évidence. Très rapidement, de nombreux indices suicidaires laissés par le père annonçaient le pire. Et pourtant, l’alerte enlèvement n’a jamais été déclenchée. Les policiers ont publié publiquement un avis de disparition pour la première fois un jour après le suicide du père.

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site du Matin Dimanche,www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.