Lille: Des adolescents qui prostituent des adolescentes.

20minutes.fr   Après plusieurs mois de surveillance, cinq personnes ont été interpellées… Mardi, les policiers de la sûreté urbaine de Lille ont démantelé un réseau de prostitution de jeunes filles mineures. Cinq personnes ont été placées en garde à vue.

 

Des prostituées avenue du Peuple-Belge, dans le Vieux-Lille.

Des prostituées avenue du Peuple-Belge, dans le Vieux-Lille. - M.Libert / Archives 20 Minutes.

 

Le travail d’enquête des policiers de la brigade des mœurs de Lille a débuté le 17 juin, sous la houlette du parquet des mineurs du TGI de Lille. L’enquête a été ouverte après que les agents des mœurs ont remarqué, début juin, l’arrivée massive de jeunes prostituées inconnues dans le Vieux-Lille.

Des victimes âgées de 14 à 21 ans

Plusieurs équipes de policiers se sont alors postées en surveillance du côté de l’avenue du Peuple-Belge. Selon la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Nord, les surveillances ont porté leurs fruits. Les enquêteurs ont d’abord pu identifier deux tourquennois âgée de 17 et 18 ans déjà connus des services. Le duo est soupçonné d’être impliqué dans la prostitution de deux jeunes filles de 14 et 16 ans : « Ces deux protagonistes surveillaient et organisaient la prostitution des deux adolescentes sous la contrainte et la violence », explique-t-on à la DDSP 59.

 

Les policiers ont ensuite identifié deux autres personnes, elles aussi habitant Tourcoing et connaissant les premiers suspects. Âgés de 18 et 19 ans, ils sont soupçonnés d’avoir forcé à se prostituer deux jeunes filles de 15 et 19 ans.

 

Cinq interpellations

 

Estimant avoir suffisamment de preuves suite aux surveillances physiques, électroniques et téléphoniques, une opération d’interpellations a été organisée, mardi matin. Cinq suspects, âgés de 16 à 19 ans et habitant Roubaix et Tourcoing, ont été arrêtés et placés en garde à vue par la brigade des mœurs de Lille.

 

Par ailleurs, les policiers ont dénombré sept victimes, dont six mineures, âgées de 14 à 21 ans. Toutes sont des jeunes filles fragiles, déscolarisées et sans repères régulièrement en fugue des structures d’accueil.