Mort suspecte d'un enfant à Toulouse : le couple mis en examen.

Résultat de recherche d'images pour "logo metro news"

 

TOULOUSE - Des hématomes suspects avaient été constatés sur le corps du petit garçon de 2 ans. Le couple qui s'occupait de l'enfant avait alors été placé en garde à vue ce week-end. Lundi, la jeune femme a été mise en examen pour homicide volontaire, son compagnon pour non-assistance à personne en danger, a appris metronews du parquet de Toulouse.

 

Le garçonnet présentait un hématome intracrânien.

Le garçonnet présentait un hématome intracrânien.            Photo AFP

 

Le petit garçon de 2 ans avait été hospitalisé en urgence, vendredi, après l'appel au secours de la jeune femme qui s'occupait de lui. Ce lundi, celle-ci a été mise en examen pour "homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans", a appris metronews du parquet de Toulouse. Son compagnon est lui poursuivi pour non-assistance à personne en danger. 

 

Le petit Leonardo, en arrêt cardio-respiratoire au moment de sa prise en charge, s'était éteint deux jours après son hospitalisation à Purpan. Les médecins urgentistes avaient alerté la justice, le corps du garçonnet présentant des hématomes suspects, notamment au niveau de la boîte crânienne. Une enquête pour "suspicion de coups ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur mineur de 15 ans" avait alors été ouverte par le parquet de Toulouse.

 

Le garçonnet avait été confié à un couple

 

Les résultats de l'autopsie de la petite victime, qui devait être pratiquée ce lundi, ne sont pas encore connus. L'enfant avait été confié à ce couple de nationalité portugaise qui s'était installé en France il y a quelques mois. Les parents de Leonardo vivraient, eux, toujours au Portugal. "Nous devons éclaircir les conditions dans lesquelles l'enfant a été confié par les parents à ce couple", a précisé le parquet. Les enquêteurs sont entrés en contact avec les autorités portugaises et des investigations vont être menées.

 

Lundi, le parquet a ouvert une information judiciaire des chefs d'homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans et de non-assistance à personne à danger. Après sa garde à vue prolongée ce week-end, le couple a été présenté à un juge d'instruction lundi, en fin de matinée. La jeune femme, âgée de 25 ans, a été placée en détention provisoire tandis que son compagnon, de 4 ans son aîné, laissé libre sous contrôle judiciaire.

 

  

metronews.fr