Seine-et-Marne. Un jeune couple aurait prostitué des ados fugueuses.

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale   Arrêté en Seine-et-Marne le 22 février dernier, un jeune couple est accusé d’avoir recruté, puis prostitué, des adolescentes fugueuses. Les rencontres entre les mineures et leurs clients se seraient déroulées dans des hôtels de Seine-et-Marne et du Val-de-Marne. Agée de 17 ans, la proxénète présumée se serait elle-même prostituée avant d’enrôler d’autres jeunes fille

Un jeune couple a été arrêté en Seine-et-Marne le 22 février dernier.

Un jeune couple a été arrêté en Seine-et-Marne le 22 février dernier. | Ouest-France

 

Un homme de 21 ans et sa petite amie, âgée de 17 ans, sont soupçonnés d’avoir recruté de jeunes fugueuses et de les avoir enrôlées dans leur réseau de prostitution. Les rencontres entre les mineures et leurs clients auraient été organisées dans des hôtels du Val-de-Marne et de Seine-et-Marne. Les proxénètes présumés ont été arrêtés le 22 février dernier dans l’un de ces établissements à Pontault-Combault (Seine-et-Marne).

Accusés de « proxénétisme aggravé »

L’adolescente a d’ores et déjà été entendue par un juge des enfants à Nanterre (Hauts-de-Seine). Son compagnon, lui, comparaîtra devant la justice le 21 avril. En attendant, il a été placé en détention provisoire, rapporte Le Parisien. Les deux jeunes gens sont accusés de « proxénétisme aggravé ».

 

La mise en cause de 17 ans aurait été la première à se prostituer après avoir fui le domicile de ses parents, comme le pensent les policiers qui l’ont surprise dans un hôtel de Torcy (Seine-et-Marne) en compagnie de son petit ami en décembre dernier.

Dénégations

L’adolescente aurait par la suite fugué une deuxième fois puis, placée en famille d’accueil, se serait à nouveau enfuie. La jeune fille a à chaque fois été retrouvée par les autorités dans un hôtel de la région. Lors de sa dernière interpellation, le couple était en possession de lubrifiant, de préservatifs, de cartes bancaires et d’argent liquide.

 

Le suspect, originaire de Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne), a nié les accusations de proxénétisme, affirmant que sa compagne se prostituait à sa propre initiative. Cette dernière a, de son côté, reconnu s’être livrée au recrutement d’autres jeunes fugueuses.