COLD CASE Avant Orvault, des disparitions non résolues.

Résultat de recherche d'images pour

 

Alors que l’enquête sur la famille disparue à Orvault se poursuit, tour d'horizons d’autres grandes affaires énigmatiques.  

 

       Le mystère plane toujours sur les disparitions de Xavier Dupont de Ligonnèes, d'Estelle Mouzin et de la petite Fiona. Photos AFP

                 Le mystère plane toujours sur les disparitions de Xavier Dupont de Ligonnèes, d'Estelle Mouzin et de la petite Fiona. Photos AFP

 

Alors que l’enquête sur la famille disparue à Orvault se poursuit, d’autres grandes affaires énigmatiques la précèdent. Petite revue non exhaustive des dossiers français sur lesquels le voile n’a jamais été levé.

 

Environ 150 disparitions surviennent quotidiennement en France, 55 000 sont recensées chaque année, la plupart résultent de fugues adolescentes. Une petite partie d’entre elles débouche toutefois sur des faits divers funestes et sibyllins, tantôt tragiquement classés tantôt non résolus.

Qu’est devenu XDDL ?

À cet égard, l’affaire Dupont de Ligonnès, survenue justement en 2011, incarne l’énigme la plus mystérieuse de ces dernières années. Presque six ans après la découverte macabre des quatre enfants et de l’épouse Dupont de Ligonnès, le devenir du principal suspect, le mari Xavier, déchaîne toujours les passions.

 

Nul n’est aujourd’hui en mesure d’affirmer si le père de famille mène encore cavale ou s’il s’est, conformément aux emails envoyés à ses deux meilleurs amis un an avant "la tuerie de Nantes", suicidé seul. Sa mère, sa sœur et la journaliste Anne-Sophie Martin, auteure du livre "Le Disparu" retraçant l’enquête, penchent pour la première hypothèse.

La France cherche toujours Fiona

Rarement une disparation d'enfant n'aura suscité autant de passions. Rarement une mère aura autant attiré la haine. La fillette a succombé aux coups portés par son beau-père, en 2013. Ce dernier, avec la mère de Fiona, Cécile Bourgeon, a dissimulé le corps. Le cadavre de Fiona n'a toujours pas été retrouvé.

 

A l'automne, le procès de Berkhane Makhlouf et de Cécile Bourgeon, a rouvert les plaies et raviver la haine de ceux qui conspuent le couple. Le beau-père, déclaré seul responsable de la mort de Fiona, a écopé de 20 ans de réclusion criminelle. Cécile Bourgeon a écopé de cinq ans de prison pour "non-assistance à personne en danger", "recel de cadavre", "modification de l'état des lieux de crime" et "dénonciation mensongère". 

Toujours sans nouvelles d’Estelle

Chaque 9 janvier depuis 2003, la petite commune de Guermantes en Seine-et-Marne entame une marche silencieuse à la mémoire d’Estelle Mouzin. Âgée de 9 ans, la fillette n’a depuis lors plus donné signe de vie. Ballotté entre fausses pistes et incertitudes, la thèse du ravisseur, jamais identifié, reste privilégiée.

Suzanne Viguier, disparue depuis 2000

Le dossier Suzanne Viguier imprègne lui aussi les années 2000. Son mari, Jacques, quatre jours après qu’elle est revenue d’un tournoi de tarot en compagnie de son amant, signale son absence aux autorités le 26 février 2000. Incarcéré pendant dix ans, cet enseignant en droit sera définitivement acquitté.

Marion introuvable depuis 1996

Quatre ans plus tôt, la disparition Marion Wagon émeut la France entière. Jamais personne n’a revu la petite Agenaise de 10 ans, aperçue pour la dernière fois le 14 novembre 1996 à la sortie de son école.

 

À l’époque, les enquêteurs déploient un dispositif colossal : le 48e Régiment de Transmissions de la ville s’ajoute aux 180 gendarmes et 20 000 chasseurs volontaires rassemblés pour fouiller un périmètre de 30 kilomètres.

 

Fait inédit, le visage de Marion apparaît sur les packs de lait alors que quinze millions de portraits, d’âge correspondant et scientifiquement vieillis, sont diffusés en France. L’implication des parents, aux côtés de l’association "La Mouette" et de sa présidente Annie Gourgues, très mobilisée pour la cause, donne naissance à "SOS Enfant disparus" et à l’Alerte enlèvement en 2006. L’information judiciaire n’est toujours pas refermée.