QUAND UN ENFANT VOUS DEVOILE QU'IL EST UNE VICTIME.

QUAND UN ENFANT VOUS DEVOILE QU'IL EST UNE VICTIME

 

Par Rosy Rosemary Pelloquin, vendredi 2 mars 2012, 21:09

Quand un enfant se confie à vous! 

 Quoi faire et ne pas faire!

 Et surtout n'hésitez pas à demander de l'aide!

 (Prenez le temps de consulter toutes les sections du site)

[CIASF] Dévoilement

www.ciasf.org

 

A EXPRIMER

  • Je te crois
  • Je suis désolé que ça te soit arrivé
  • Je suis content(e) que tu m'en aies parlé
  • Ce n'est pas de ta faute
  • Quelqu'un va t'aider
  • Des phrases pour le rassurer
  • Je t'aime...De toutes les manières possibles
  • Expliquer à l'enfant ce qui se passe et les décisions que vous prenez à son égard
  • Inviter l'enfant à vous parler de l'abus lorsqu'il en ressentira le besoin
  • Favoriser la collaboration de l'enfant avec les autorités concernée
  • A EVITER
  • Poser des questions qui suggèrent des réponses ou convoquer l'agresseur
  • Émettre des critiques à l'endroit de l'agresseur
  • Pourquoi ne m'en as-tu pas parlé plus tôt?
  • As-tu essayé de te défendre? As tu dit non?
  • Je ne le dirai pas à personne
  • Éviter les réactions explosives de peine ou de colère
  • Demander à l'enfant de décider au sujet du processus judiciaire ou thérapeutique, des contacts avec l'agresseur, de votre relation avec celui-ci ou de sa sécurité
  • Ne pas discuter de la situation en présence de l'enfant
  • Harceler l'enfant de questions pour connaître tous les détails
  • Ne pas respecter ou contourner les règles des autorités concernées
  • Poser des questions qui suggèrent des réponses ou convoquer l'agresseur
  • Émettre des critiques à l'endroit de l'agresseur
  • Pourquoi ne m'en as-tu pas parlé plus tôt?
  • As-tu essayé de te défendre? As tu dit non?
  • Je ne le dirai pas à personne
  • Éviter les réactions explosives de peine ou de colère
  • Demander à l'enfant de décider au sujet du processus judiciaire ou thérapeutique, des contacts avec l'agresseur, de votre relation avec celui-ci ou de sa sécurité
  • Ne pas discuter de la situation en présence de l'enfant
  • Harceler l'enfant de questions pour connaître tous les détails
  • Ne pas respecter ou contourner les règles des autorités concernées