L'ARPD (Assistance et Recherche de Personnes disparues) est une association nationale fondée et enregistrée en février 2003, elle intervient auprès des familles touchées par la disparition d'un proche, majeur ou mineur. Vous pouvez nous contacter au moyen du mail assoweb. Vous pouvez également nous joindre au  06 32 78 29 25 

 

Durant la période estivale seules seront prises en compte les demandes URGENTES , pour les renseignements divers il est donc conseillé d'attendre après le 15 août afin d'avoir une réponse assurée. Les messages seront écoutés régulièrement. Merci nous avons tous besoin de vacances . Bonne vacances à tous . 

 

 

Nous tenons à préciser que l'A.R.P.D est une association loi 1901 d'aide aux victimes constituée de bénévoles et non une agence de détectives privés ou encore un service d'Etat nous faisons le maximum pour aider les familles victimes , notre seule reconnaissance est leur remerciement pour les avoir soutenues. 

 

 

Pour connaître nos correspondants départementaux, veuillez cliquer sur L'A.R.P.D. en France. Vous pouvez également les contacter directement.

 

 


Pour acceder aux avis de recherches cliquez sur:

Galerie photos


                    

Chers visiteurs,

 

Depuis un an l’A.R.P.D. ses responsables, tente de palier aux lacunes des autorités face à des familles esseulées et abandonnées à leur triste sort.

 

Depuis l’abrogation de la RIF (Recherches dans l’Intérêt des Familles) le 26 avril 2013 par Monsieur Valls alors Ministre de l’Intérieur, l’accueil des proches de disparus n’est plus assuré par les services de police et de gendarmerie lorsque la disparition ne présente pas un caractère « inquiétant » (caractère estimé par ces mêmes services...).

 

Les familles se voient trop souvent infliger des réponses inadmissibles lorsqu’elles veulent déclarer une disparition en leur indiquant que la liberté d’aller et venir permet à chaque adulte de disparaître librement. La disparition fait alors l’objet, au mieux, d’une « main courante » (sans intérêt car aucune recherche n’est faite à la suite) sinon, les proches sont invités à se rendre sur les réseaux sociaux pour y faire paraître un avis de recherche ou à se rapprocher d’associations telles que la nôtre.

 

Nous estimons qu’aujourd’hui les familles des 40 à 50.000 personnes qui disparaissent annuellement (momentanément ou définitivement), ne reçoivent pas l’aide et la considération qu’elles attendent des pouvoirs publics, et que tous les moyens ne sont pas mis en œuvre afin de retrouver leurs disparus.

 

Nous avons donc soumis aux pouvoirs publics une liste de 20 propositions pour améliorer le dispositif de recherche des personnes disparues en France et pour aider au maximum les familles.

 

Nous avons été reçus dans plusieurs Ministères, sans résultat pour l’instant, mais nous avançons à petits pas et nous ne désespérons pas de voir aboutir certaines de nos propositions.

 

Si d’une façon ou d’une autre vous voulez nous aider à atteindre notre but, que vous soyez familles, politiques, journalistes ou simples visiteurs vous intéressant à la cause, n’hésitez pas, vous pouvez nous rejoindre par le biais du mail assoweb ou des mails correspondant à nos antennes ou encore par  téléphone. Nous pourrons vous faire parvenir nos propositions. vous pouvons également, les obtenir en cliquant sur le lien ci-dessous. 

 

Merci.

 

L’équipe A.R.P.D.

 

 

/../../../../uploaded/20-propositions-arpd.pdf

 

 

L'A.R.P.D vous propose de venir visiter ses pages TWITTER et FACEBOOK et de ne pas hésiter à partager sur vos propres comptes afin d'intensifier les partages. 

 

Merci pour les familles . 

 

Voici les liens : 

 

https://twitter.com/arpd_fr

 

https://www.facebook.com/groups/275189055464/

 



Ajouté le 23/07/2017 par Pascale - INFO


AVIS DE RECHERCHE



Un octogénaire disparu depuis ce mercredi 16 aout 2017 au matin.

 

Depuis 8h30 ce matin, José Pajardo-Morales, Moriérois de 84 ans, est recherché. Cet octogénaire souffrant d’Alzheimer a quitté son domicile de la commune proche d’Avignon, pour une course, et n’est pas réapparu.
 

Des commerçants l’ont vu passer près de la place de l’Eglise, vers 10h45, l’air désorienté et assoiffé.
 

Alertés vers 11h30, les gendarmes de la brigade territoriale de Saint-Saturnin-les-Avignon ont activé les recherches.

Sept hommes sont sur le terrain, appuyés par des gendarmes mobiles.

La police nationale à Avignon et Carpentras, ainsi que la police municipale, sont aussi alertés. Les passages en gare ont été vérifiés, l’homme disparu ayant évoqué récemment une visite à de la famille à Barcelone.

Un maître-chien doit aussi être mobilisé.

 

José Pajardo-Morales a les cheveux gris, courts, partiellement dégarni, les yeux bleus. Il mesure 1,58m, il est légèrement enrobé. Il portait un polo gris foncé, un jean clair délavé, des chaussures bleues.
 

Toute personne susceptible d’avoir des renseignements pouvant aider les recherches peut contacter la gendarmerie de Saint-Saturnin-les-Avignon au 04 90 22 52 66.

Le Dauphiné Libéré



Ajouté le 16/08/2017 par Annie - disparition inquiétante Majeurs


AVIS DE RECHERCHE



Un homme de 58 ans porté disparu à Melay.

 

Depuis ce lundi 14 août 2017 , un homme n'a plus donné de nouvelles après avoir pris part à la fête patronale de Melay.

Cet homme âgé de 58 ans, André Goutard, a quitté le village à pied dans la soirée. Il aurait été aperçu vers minuit au bord de la RD 122, en direction de Marcigny, près de la halte nautique du canal de Roanne à Digoin.

Cet homme est agriculteur de profession sur la commune de Sevelinges dans la Loire.

 

La gendarmerie a lancé un dispositif important dès hier à l'aide de chiens de recherche et d'un hélicoptère. Les recherches ont repris ce mercredi avec l'appui d'un autre chien de recherche spécialisé, venu du Loiret.

André Goutard n'a pas été retrouvé à l'heure où nous écrivons ces lignes.

Lundi soir, il était vêtu d'une tenue claire, d'un débardeur jeune/beige rayé, d'un pantalon vert clair et de baskets noirs.

 

Toute personne susceptible d'apporter des informations peut contacter la gendarmerie de Marcigny au 03 85 25 04 06.

Le JSL Pays Charolais-Brionnais



Ajouté le 16/08/2017 par Annie - disparition inquiétante Majeurs


AVIS DE RECHERCHE


 

Limoux : Disparition inquiétante d’un homme de 82 ans quartier Flassian.
 

Ce matin, la gendarmerie est alertée peu après 10 heures de la disparition inexpliquée d’un homme de 82 ans, atteint de la maladie d’Alzheimer et de diabète.
 

Il aurait quitté son domicile du quartier Flassian à pied, tôt dans la matinée ou au cours de la nuit, accompagné d’un vieux chien de type Setter, noir et blanc baptisé Fanny.

L’infirmière, sur place ce matin, n’a pu lui prodiguer les soins habituels à base d’insuline. Il ne s’est apparemment pas alimenté récemment, ce qui laisse à penser qu’il est vraisemblablement très affaibli et hébété.

 

Il est a priori vêtu d’un pantalon en jean bleu, d’une chemisette à carreaux de couleur blanche et chaussé de sandalettes.



Malgré les recherches entreprises toute la journée de ce mardi par la famille et plusieurs équipages de la gendarmerie de Limoux renforcés par une équipe cynophile de Montpellier, il demeure à cette heure introuvable.

Le chien engagé a un temps pris une piste en direction de l’Aude avant de perdre sa trace sur la rive opposée.

 

Un témoignage le signale d’ailleurs peu avant 11 h en compagnie de sa chienne dans le quartier Saint Antoine. Les commerçants, riverains, promeneurs et kayakistes ont aussi été sensibilisés à cet événement.


 

Aussi, la gendarmerie sollicite toute personne qui aurait pu croiser cet homme en contactant la brigade de Gendarmerie de Limoux au 04 68 31 03 63 ou de nuit en composant le 17.

http://www.lindependant.fr/2017/08/15/limoux-disparition-inquietante-d-un-homme-de-82-ans-quartier-flassian,3042213.php#



Ajouté le 15/08/2017 par Annie - disparition inquiétante Majeurs

APPEL A TÉMOIN


 

Dans le cadre d'une procédure de disparition inquiétante d’une personne âgée, la brigade de MIRIBEL recherche M. RIGAUD Lucien demeurant à NEYRON, rue du Rhône.
 

Il a quitté son domicile depuis ce mardi 15 aout 2017 à 8 heures.

Il serait parti à pied.

 

Âgé de 94 ans, d’allure svelte, il mesure 1m85 / 1m90. Il a les cheveux gris courts.
 

Pour toute information, merci de contacter la brigade de Gendarmerie de MIRIBEL au 17 ou au 04 78 55 30 08



Ajouté le 15/08/2017 par Annie - APPEL à TÉMOINS GENDARMERIE NATIONALE

1 2 3 4   Page suivante