Caroline François n'a plus donné signe de vie depuis 4 ans... elle pourrait être dans le Var, l'avez-vous vue ?

Caroline François n'a plus donné signe de vie depuis 4 ans.



Voilà quatre ans que plus personne ne rentre dans le salon de coiffure situé au 68 cours Jean­-Jaurès, dans le centre­-ville de Grenoble.

Aujourd’hui couvert de tags et à l’abandon, il était encore exploité à l’automne 2013 par Caroline François, une femme dynamique alors âgée de 49 ans.

 

Mais, en octobre de cette année-­là, Caroline a disparu sans laisser d’adres­se, comme volatilisée. Aujourd'hui, les policiers grenoblois veulent relancer l'enquête et lancent un appel à témoins pour tenter de retrouver la quinquagénaire, l'hypothèse criminelle étant privilégiée.

Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Grenoble en 2016 pour "enlèvement et séquestration".

 

Son frère veut connaître la vérité: "Ma sœur a son caractère, c'est vrai. Elle est indépendante, c'est sûr, mais pas au point de disparaître volontairement pendant des années", a-t-il expliqué au Dauphiné Libéré.

Notre enquête sur cette affaire est à lire ce vendredi 24 novembre dans les éditions iséroises du Dauphiné Libéré (kiosque et éditions numériques)

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2017/11/24/grenoble-quatre-ans-apres-la-pj-relance-l-enquete-sur-une-disparition-caroline-francois
 

***********************************

Caroline François n'a plus donné signe de vie depuis 4 ans... elle pourrait être dans le Var, l'avez-vous vue ?


Avec son compagnon, ils avaient projeté d’acheter une maison dans le Var. Mais cela fait quatre ans que Caroline François n’a plus donné signe de vie et n’est plus rentrée chez elle, à Grenoble.

Cette enquête très ancienne peut-elle rebondir dans le sud de la France ?

 

La PJ de Grenoble lance un appel à témoins jusque dans notre département, pour tenter de retrouver la trace de Caroline François.
 

Cette femme de 53 ans aujourd’hui, qui tenait son propre salon de coiffure, est-elle venue dans le Var pour concrétiser un projet immobilier ?
 

Depuis quatre ans.
 

La Grenobloise aurait disparu à l’automne 2013. En froid avec sa famille, elle "avait des projets avec son nouveau compagnon", comme le relate le journal Le Dauphiné Libéré.
 

Ses proches avaient pensé qu’elle se trouvait avec lui, jusqu’à ce que son compagnon revienne dans la région, seul, et explique qu’ils avaient rompu.
 

Finalement, la police a été saisie, mais n’a d’abord pas engagé de recherches, vu qu’une personne majeure est libre de tout quitter… Sans en donner la moindre explication.
 

L’a-t-on rencontrée à Hyères ?
 

Pourtant, les circonstances particulières de sa disparition ont poussé à l’ouverture d’une information judiciaire pour enlèvement et séquestration.
 

"Il n’y a pas de certitudes sur une cause criminelle à sa disparition, mais des éléments bizarres ont conduit à la saisie de la police judiciaire", explique une source proche de l’enquête grenobloise.

Le compagnon a bien sûr été auditionné, sans qu’un élément probant apparaisse. Faute de comprendre ce qu’elle est devenue, la PJ espère un rebondissement dans le Var.
 

Plus de quatre ans après sa disparition, l’enquête est "dans l’impasse". Un témoignage de son passage dans le département est-il encore possible.
 

Se souvient-on de son visage ? L’a-t-on rencontrée, en train de prospecter pour trouver une villa qu’elle semblait vouloir acheter, fin 2013 ?
 

Comptes vidés.
 

Au moment de sa disparition, les comptes de Caroline François ont été vidés. Et depuis, plus rien. Rencontré par nos confrères du Dauphiné Libéré, son frère estime que malgré son caractère indépendant, elle n’aurait jamais disparu volontairement pendant des années.
 

Caroline François mesure 1,55 mètre. Elle est de corpulence fine. Signes particuliers : un piercing diamant au niveau du nez et un tatouage au bras droit (divinité bouddhiste).
 

Toute information pouvant aider les enquêteurs de Grenoble peut être communiquée au 04.76.60.41.05.

http://www.varmatin.com/faits-divers/caroline-francois-na-plus-donne-signe-de-vie-depuis-4-ans-elle-pourrait-etre-dans-le-var-lavez-vous-vue-186961



Ajouté le 24/11/2017 par ANNIE - Appel à Témoins