" Marie Bonheur " Amnésique , elle a retrouvé son identité

Perpignan : La septuagénaire amnésique identifiée par ses voisins vivait dans l'isolement total.



Les zones d’ombre se dissipent peu à peu autour de l’histoire de Marie Bonheur, cette vieille dame qui avait été retrouvée inconsciente dans le quartier de la gare de Perpignan au mois de février dernier et n’avait plus aucun souvenir de son passé, pas même celui de son nom. Le passé de la vieille dame amnésique se dévoile peu à peu, comme l'expliquent nos confrères de L'Indépendant.

À la suite des appels à témoins récemment diffusés dans les médias, des voisins de l’inconnue se sont finalement signalés et un trousseau de clefs (seul effet personnel découvert sur elle) a permis de l’identifier formellement en ouvrant son appartement situé impasse Ribère, à deux pas de l’endroit où elle avait été récupérée par les pompiers.

Sa véritable identité n’a toutefois pas été révélée sur recommandations du personnel médical, qui préconise que la première intéressée apprenne cette nouvelle dans un cadre protégé avec une assistance psychologique. Ils craignent en effet que cela provoque un choc et que la seule divulgation de son identité ne fasse surgir un envahissement de souvenirs qui pourrait être particulièrement déstabilisant pour Marie Bonheur.

 

Recluse dans son appartement.
 

Mais on en sait désormais un peu plus sur son passé. Afin d’ apporter un début de réponse à la première question que suscite cette affaire : comment est-il possible que strictement personne, durant 7 mois, n’ait recherché la septuagénaire ou ne se soit inquiété de son absence ?

Il apparaît aujourd’hui que la dame âgée vivait dans un grand isolement. Originaire de l’Est de la France, et plus particulièrement d’Alsace, elle n’avait pas de famille dans le département des Pyrénées-Orientales où elle s’était installée voilà plusieurs années. À cette époque, elle partageait son existence avec une personne bien plus âgée qu’elle, qui est décédée.

 

Cette disparition et le chagrin lui ont, vraisemblablement, fait perdre ses repères. À partir de là, elle aurait commencé à se replier sur elle-même, n’entretenant quasiment aucun contact avec le voisinage. Recluse par choix dans son logement où elle avait fait couper volontairement l’électricité alors même qu’elle n’était pas en difficulté financière.

Au vu de sa fragilité psychologique, afin qu’elle puisse être accompagnée dans la récupération de l’ensemble de ses biens et éviter qu’elle soit soumise à quelques appétits financiers peu scrupuleux, un juge des tutelles a été saisi sur demande du procureur de la République de Perpignan, Jean-Jacques Fagni.

 

« Au-delà de sa santé, on va se préoccuper de son devenir, confirme ce dernier. Et on veut aussi découvrir les circonstances de son amnésie. Savoir ce qui lui est arrivé, si elle a été agressée ou non. C’est important pour elle d’abord ». Il s’agira ainsi de déterminer si les traces et ecchymoses qui marquaient son visage au moment où elle a été trouvée, sont la conséquence d’une chute accidentelle ou de violences.

Son appartement renferme aujourd’hui tous les espoirs et pourrait, à travers un cadre familier ou de vieilles photos faire renaître les souvenirs. Et peut-être aider finalement Marie Bonheur à raconter elle-même son histoire. 

https://www.ladepeche.fr/article/2018/09/18/2870988-perpignan-septuagenaire-amnesique-identifiee-voisins-vivait-isolement-total.html

******************************************************

Police nationale des Pyrénées-Orientales

 

APPEL À TÉMOINS



Aidez-nous à identifier cette personne âgée, découverte sans papiers d’identité le 26 février 2018 à Perpignan, pour retrouver sa famille.
 

Si vous avez des informations, veuillez contacter l’hôtel de police de Perpignan au 04 68 35 70 00.
 

Merci de vos partages.

https://www.facebook.com/1578694265533056/photos/a.1608244315911384/1823707834365030/?type=3&theater
 

********************************************************

Appel à témoins

France 3 Languedoc-Roussillon

Perpignan : Le témoignage d'une septuagénaire amnésique en quête de son identité.

 


 
*******************************************************

Appel à témoins



Retrouvée à Perpignan, Marie, amnésique, recherche son identité.
 

Retrouvée inconsciente dans une rue de Perpignan en février 2018, cette septuagénaire a totalement oublié son passé et son identité. Aujourd'hui elle recherche des personnes susceptibles de la reconnaître pour rassembler le puzzle de sa vie.

Elle a choisi de s’appeler Marie Bonheur. Comme un pied de nez à l'écran noir qui bloque sa mémoire depuis maintenant sept mois.

 

En février dernier, des passants la retrouvent inconsciente et couverte d'ecchymoses près de la gare de Perpignan. A son réveil aux urgences, elle a tout oublié. Jusqu'à son propre nom. "Je me suis retrouvé devant le problème suivant : qui suis-je ? J'étais dans une espèce de brouillard." Ce brouillard ne s'est toujours pas levé depuis.
 

"Je suis comme un chien perdu sans collier"
 

L'enquête de police n'a rien donné et aucun indice n'a permis de retrouver son identité. Aucun signalement de personnes disparues ne correspond. Elle ne semble pas non plus être originaire de Perpignan. "Je suis comme un chien perdu sans collier" dit Marie qui vit aujourd'hui à contrecœur dans une unité médicale.

"Je n'ai pas besoin d'être dans cette structure. . Je ne suis pas malade . Je ne prends aucun médicament. Je suis en pleine forme".


 

Le problème, c'est que pour la société, Marie Bonheur n'existe pas.  "Sans identité vous n'avez aucun droits" explique Xavière Lethuillier, mandataire judiciaire à la protection des majeurs. "Marie n'a pas de couverture sociale, elle a besoin de refaire ses lunettes, elle ne peut pas. Elle n'a pas non plus accès à l'aide juridictionnelle. _Elle n'a pas d'argent_. Le plaisir d'un café ou d'une tablette de chocolat c'est quand on veut bien lui offrir !" 
 

"Il y a forcément des gens qui me connaissent"
 

Seule solution pour sortir de l'impasse : un appel à témoin. "Il y a forcément des gens qui me connaissent" espère Marie. La retraité reconnait malgré tout une certaine appréhension : "j'ai vécu quelque chose de traumatisant et j'ai dû mettre des barrières. J'ai peur de retomber sur les images de ce que j'ai subi. Je me demande s'il est possible de reprendre ma vie... Est-ce que je vais y arriver ?"

 

Si vous pensez reconnaître Marie, vous pouvez appeler le 06 38 13 77 37 ou envoyer un mail à appel.temoin.marie@gmail.com

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/appel-a-temoins-marie-amnesique-recherche-son-indentite-1536329989?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#Echobox=1536509533


*********************************************

Perpignan : On ne connaît toujours pas l'identité d'une dame âgée hospitalisée depuis 8 jours


 

Cette dame a été transportée par les pompiers le 26 février, dépourvue de papiers d'identité. 

C'est samedi dernier que le commissariat de Perpignan lançait un appel à témoin afin de pouvoir identifier une dame hospitalisée. Selon les éléments dévoilés par la police, cette personne âgée a été prise en charge le 26 février par les sapeurs pompiers,  rue Ribère, dans le quartier de la gare et transportée à l’hôpital Saint-Jean. 

 

Dépourvue de papiers d’identité et communiquant très peu, elle était vêtue d’un jean beige, de chaussures de type bateau, d’un pull et d’un coupe-vent beiges.

Depuis, c'est l'inconnu car les enquêteurs n'ont pas réussi à obtenir d'autres informations permettant d'en savoir plus sur cette dame.

Toute personne susceptible d’apporter des informations concernant l’identité de cette dame est priée de contacter les services de police au 04 68 35 70 00.


https://www.lindependant.fr/2018/03/07/perpignan-on-ne-connait-toujours-pas-lidentite-dune-dame-agee-hospitalisee-depuis-8-jours,3904259.php
 



Ajouté le 09/09/2018 par Annie - Appel à Témoins