Laura Fay 30 ans , disparue à Labrit (40)

Landes : La battue prévue pour Laura Fay attendra
 



Les amies de l’Ardéchoise disparue n’appellent plus à la mobilisation samedi. Les gendarmes pourraient en organiser une plus tard.
 

Lundi encore, les trois collègues de Laura Fay, disparue le 6 août à Labrit dans des circonstances troublantes, ont passé leur journée à sillonner la forêt landaise entre Luxey et Labrit. « Nous avons une carte et demandons aux habitants de nous indiquer les lieux évoqués par deux médiums », explique Laura Pearce.
 

Si les trois jeunes femmes, en accord avec la famille de Laura Fay, avaient un temps pensé organiser, ce week-end, une grande battue, elles se sont finalement rangées à l’avis de la gendarmerie. « Nous pensions même à venir d’Ardèche en bus pour réunir un maximum de personnes. La mère de Laura aussi désirait nous accompagner. »
 

Laurent Lesaffre, le commandant de la section de recherche de la gendarmerie de Pau, en charge des investigations, précise : « Nous ne pouvons pas leur interdire de faire une battue mais cela nous semble prématuré. Nous l’envisageons bien sûr mais dans l’état actuel des choses, nous n’avons pas d’éléments assez précis. La zone définie à couvrir est bien trop large. »

Le risque d’une telle battue, non encadrée par les forces de l’ordre, est qu’elle pollue la zone.

« Nous ne voulons pas compromettre leurs recherches en piétinant des preuves. C’est pourquoi nous préférons laisser travailler les gendarmes. On attend leur feu vert avant d’organiser quoique ce soit. »




Sarah, Laura et Angélique se rangent à l’avis des forces de l’ordre mais restent mobilisées.

Toutes les pistes explorées.
 

Il est vrai que toutes les pistes sont explorées. « Depuis l’appel à témoin, nous avons reçu une trentaine d’appels de toute la France et même de Bretagne et d’Annecy. Deux-trois pistes sont intéressantes. » Rien n’est laissé au hasard : « On traite et on vérifie tout. Même la piste des voyantes est suivie », certifie le commandant, qui ne peut s’empêcher de mettre tout de même en garde les proches de Laura Fay : « Nous ne voulons pas qu’ils se fassent flouer par des imposteurs. »
 

Résolument déterminées, les trois amies continuent aujourd’hui de suivre leurs pistes avant de repartir en Ardèche.
 

Toute personne ayant des informations doit contacter les autorités au 06 23 17 32 96

https://www.sudouest.fr/2018/09/18/la-battue-prevue-pour-laura-fay-attendra-5400492-3396.php
 

************************************************

Jeune femme disparue dans les Landes : "La laisser là, dans les bois, ça nous rend malades"


Distribution d’avis de disparition, recherche active dans la forêt landaise: amies et collègues de Laura Fay viennent d’Ardèche pour tenter de retrouver la trentenaire disparue depuis le 6 août 2018.
 

Ce n’est pas la première fois que Laura Pearce et deux de ses amies et collègues chez Amazon à Montélimar viennent dans les Landes pour tenter de retrouver leur amie, disparue en Haute Lande le 6 août dernier, en parallèle du travail des enquêteurs qui privilégient la piste criminelle.
 

À trois reprises, elles sont venues, pour placarder les murs d’affiches imprimées gracieusement par leur entreprise et par un imprimeur mimizannais, pour inciter les habitants à partager "la moindre petite information avec les enquêteurs.
 

Peut-être que ça a déjà marché, que des témoignages ont été apportés, mais ça ne passe pas par nous. Nous donnons toutes les informations que nous avons aux gendarmes. Nous leur avons encore envoyé un mail il y a quelques jours pour leur dire où nous allions chercher Laura à partir de ce week-end."

 


 

"On ne peut pas rester chez nous"
 

Les jeunes femmes sont entrées en relation avec deux médiums – "on y croit ou pas, nous nous y croyons"– pour affiner le périmètre de leurs recherches, entre Luxey et Labrit. "Les deux médiums disent la même chose, nous verrons bien. Nous ne prendrons aucun risque. Nous nous attendons à retrouver son corps, si nous trouvons quelque chose. Si c’est le cas, nous appellerons de suite les gendarmes avant de soulever quoi que ce soit."
 

Les trois amies aimeraient avoir le concours d’habitants landais, pour poursuivre les recherches en forêt d’ici à mercredi (elles rentrent ensuite en Ardèche). D’ici à organiser une battue, il est possible de les contacter en appelant la rédaction montoise de Sud Ouest (05 33 07 03 50).  


Équipées d’une carte, de gants et en avançant côte à côte, elles font leur possible pour "la retrouver le plus vite possible"

.
"On ne peut pas la laisser là, dans les bois, ça nous rend malades. C’est sûr que nous avons peur de tomber sur elle, mais elle aurait fait la même chose pour nous. On ne peut pas rester chez nous, on ne pense qu’à elle."

Pour rappel, toute information concernant cette enquête est à signaler au 06 23 17 32 96.

https://www.sudouest.fr/2018/09/15/video-jeune-femme-disparue-dans-les-landes-la-laisser-la-dans-les-bois-ca-nous-rend-malades-5394533-3430.php

 

*******************************************************

Gendarmerie des Landes

 

Suite au signalement effectuée par sa famille dans le cadre d'une disparition inquiétante, la gendarmerie souhaite lancer un appel à témoin pour tenter de retrouver la trace de Mlle Laura Fay, originaire de l'Ardèche.
 

Cette jeune femme a été vue pour la dernière fois au supermarché Intermarché de LABRIT le 06 août 2018. Elle n'a depuis donné aucune nouvelle à ses proches ou à son employeur, ce qui n'est absolument pas dans ses habitudes.
 

Elle venait d'arriver dans le département des Landes afin de participer au festival « Musicalarue » qui se tenait à LUXEY à compter du 10 août 2018.

Elle circulait à bord d'une Renault Clio noire, avec son compagnon et deux chiens. La Clio noire était équipée d’un porte-vélo sur la lunette arrière.

 

Laura Fay mesure 1m65, est de type européenne, de corpulence mince, brune, cheveux longs attachés en queue de cheval ou chignon.
 

Le jour de sa disparition elle portait un tee-shirt clair avec le logo « Levi's » inscrit en clair sur fond rouge, un short en jean , et une casquette noire.
 

Elle est susceptible de se déplacer en vélo (de type VTT) et serait porteuse d’une toile de tente neuve QUECHUA de couleur bleue foncée et d’un sac de couchage.
 

Une information judiciaire pour « enlèvement, séquestration, arrestation arbitraire » est ouverte ; L'enquête a été confiée à la section de recherches de Pau, appuyée par la section de recherches de Grenoble.

Toute personne ayant été amenée à croiser la route de Laura, dans une zone principalement comprise entre LUXEY, MORCENX et MONT-DE-MARSAN, ou susceptible de pouvoir apporter des éléments qui contribueraient à la retrouver, ou retrouver le vélo et/ou sa tente, est invitée à se faire connaître auprès de la section de recherches au 06 23 17 32 96.

**********************************************

Jeune femme disparue dans les Landes : La piste criminelle privilégiée



Les autorités ont lancé un appel à témoins pour retrouver Laura Fay, une Ardéchoise venue assister au festival Musicalarue.
 

Laura Fay serait arrivée dans les Landes le 6 août avec son compagnon. Après une dispute, cette préparatrice de commande chez Amazon serait partie seule, avec un vélo de type VTT et une tente Quechua bleu, le jour même. Et n’a plus donné signe de vie depuis.

Elle portait alors un t-shirt blanc avec le logo Levi’s, un short bleu et une casquette noire. Elle mesure 1,65 mètres, ses cheveux sont noirs et longs. 

 

D’après les proches de cette Ardéchoise âgée de 30 ans, qui ont ouvert une page Facebook pour aider les recherches, elle aurait été vue pour la dernière fois à l’Intermarché de Labrit,  alors qu’elle devait  se rendre au festival Musicalarue, à Luxey (du 10 au 12 août 2018). Les enquêteurs disposent des images de vidéosurveillance du supermarché, sur lesquelles elle apparaît.
 



Mais depuis, plus rien. Son téléphone a cessé d’émettre, aucun mouvement n’a été enregistré sur ses comptes bancaires  et elle n’a plus été vue par personne, pas même l’amie chez qui elle a dit se rendre après la dispute avec son compagnon.
  "En l’état des investigations, et en concertation avec la juge d’instruction chargée de l’enquête, il apparaît nécessaire d’organiser un appel à témoins et de rendre publics divers éléments de nature à favoriser l’avancée de cette enquête", a annoncé, ce jeudi, le procureur de la République de Mont-de-Marsan.

Une information judiciaire du chef d’enlèvement et séquestration a été ouverte, au vu des circonstances particulièrement inquiétantes entourant cette disparition. C’est bien la piste criminelle qui est privilégié par les enquêteurs.

 


 

Une conférence de presse a eu lieu ce vendredi, en début d’après-midi, en présence du procureur de la République de Mont-de-Marsan et du colonel de gendarmerie, commandant la section de recherches de Pau.
 

Toute personne disposant d’information est appelé à appeler le 06.23.17.32.96.

https://www.sudouest.fr/2018/09/13/jeune-femme-disparue-dans-les-landes-un-appel-temoins-va-etre-lance-5387869-3452.php


********************************************************
 

Disparition inquiétante dans les Landes.




La piste criminelle est privilégiée après la disparition inquiétante d'une Ardéchoise de 30 ans, dans les Landes, le 6 août 2018 . Le procureur de la République de Mont-de-Marsan lance un appel à témoins.

Le procureur de la République de Mont-de-Marsan a lancé un appel à témoins ce vendredi après la disparition inquiétante dans les Landes de Laura Fay, une jeune femme de 30 ans. Elle a été vue la dernière fois à Labrit (Landes), alors qu'elle se rendait, avec son compagnon, au festival Musicalarue de Luxey (Landes). 

Disparue depuis le 6 août 2018.

Laura Fay se trouvait dans les Landes en vacances avec son compagnon, début août. Tous deux sont arrivés dans le département à bord d'une voiture Clio, en provenance de Carpentras (Vaucluse). Le 6 août, ils sont présents à Labrit (40). Des caméras de vidéo-surveillance attestent de la présence de Laura Fay, ce jour-là, dans un supermarché de cette commune.

C'est après qu'une dispute conjugale a éclaté, selon le compagnon de Laura Fay.  Interrogé par les enquêteurs, celui-ci a affirmé qu'elle était partie avec un vélo, une tente et un sac de couchage. Il prétend qu'elle a alors expliqué vouloir se rendre chez une amie, habitant dans la région. 

Laura Fay n'est jamais arrivée chez cette amie. Les enquêteurs ont pu établir que son téléphone portable a cessé d’émettre depuis ce 6 août. Il n'y a eu aucun mouvement sur ses comptes bancaires depuis cette date. Laura Fay n'a donné aucun signe de vie à son employeur ; elle était censée reprendre le travail le 15 août à Montélimar (Drôme). Et sa famille, comme ses amis, n'ont aucune nouvelle. 

Appel à témoins.

Pour faire avancer l'enquête, le procureur de la République de Mont-de-Marsan a décidé de lancer un appel à témoins.

"Toutes les personnes susceptibles d'avoir croisé Laura Fay dans une zone comprise entre Morcenx, Mont-de-Marsan et Luxey sont priées d'aviser la gendarmerie, ainsi que toutes personnes qui auraient pu apercevoir des traces suspectes dans cette zone. Il est également possible que certaines personnes aient aperçu des objets ou des biens qui étaient en possession de Laura Fay ; elles doivent se signaler auprès de la gendarmerie" a précisé Olivier Janson.

Au moment de sa disparition Laura Fay portait un t-shirt clair avec un gros logo Levis rouge sur le devant, un short, un jean et une casquette noire. Elle était en possession d'une tente Quechua de couleur bleu foncé, d'un vélo de type VTT et d'un sac de couchage. 

Une information judiciaire pour enlèvement et séquestration est ouverte depuis le 30 août dans cette affaire. La section de recherche de Pau est saisie, appuyée par la section de recherche de Grenoble.

Un numéro spécial a été mis en place par la gendarmerie pour toute personne ayant des informations : 06.23.17.32.96.


**************************

AVIS DE RECHERCHE - DISPARITION



Disparition inquiétante dans les Landes d'une Ardéchoise de 30 ans.

La jeune femme de 30 ans, originaire d'Ardèche, a disparu dans les Landes début août 2018. En raison des circonstances particulièrement inquiétantes entourant cette disparition, le parquet de Mont-de-Marsan a ouvert une information judiciaire pour enlèvement et séquestration.

Un appel à témoins sera lancé cette semaine à Mont-de-Marsan (Landes), après la disparition inquiétante d'une femme de 30 ans dans les Landes au début du mois d'août, a appris ce jeudi France Bleu Gascogne.

"Le procureur de la République de Mont-de-Marsan tiendra une conférence de presse, le vendredi 14 septembre à 14 heures 30, au palais de justice de Mont-de-Marsan" a fait savoir ce jeudi le parquet de Mont-de-Marsan.

Au vu des circonstances particulièrement inquiétantes entourant cette disparition, une information judiciaire du chef d'enlèvement et séquestration a été ouverte, précise le parquet. Un juge d'instruction a été nommé.
 

La jeune femme portée disparue vit à Villeneuve-de-Berg en Ardèche et sa famille habite le département voisin de la Drôme. Elle a été vue pour la dernière fois à Labrit et se rendait au festival Musicalarue de Luxey (Landes), selon un appel lancé par ses proches sur Facebook.



https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/disparition-inquietante-dans-les-landes-d-une-ardechoise-de-30-ans-1536844408

 



Ajouté le 13/09/2018 par Annie - disparition inquiétante Majeurs