Liste des actualités

AVIS DE RECHERCHE  - DISPARITION INQUIÉTANTE


 

Leyla, 14 ans, a disparu ce vendredi 22 juin 2018 dans l'après-midi à la sortie du collège Voltaire dans le quartier Planoise à Besançon.

La police a ouvert une enquête pour disparition inquiétante avec une fiche nationale de recherche.

Selon les premiers éléments de l'enquête, il pourrait s'agir d'une fugue, mais les policiers ont ouvert une procédure de disparition inquiétante compte tenu du jeune âge de la jeune fille.

L'adolescente aurait été vue pour la dernière fois après la sortie du collège Voltaire où elle est scolarisée. Les enquêteurs ont entendu ce samedi matin la famille et des amis de Leyla et examiné les images de vidéosurveillance pour tenter de repérer dans la direction et le secteur où elle pourrait se trouver.

Selon des proches de la famille, l'adolescente est vêtue d'un hijab et de baskets vertes.


 

Toute personne ayant des informations concernant la disparition de Leyla est invitée à contacter le commissariat de Besançon au 03 81 21 11 22.

http://www.macommune.info/article/disparition-inquietante-dune-adolescente-de-14-ans-a-planoise-183338

 



Ajouté le 24/06/2018 par Annie - disparition inquiètante Mineurs

 

 

APPEL A TEMOINS 

Police Nationale

 

 

Disparition d'une adolescente à Grenoble

 

Vendredi 22 juin 2018 à 5:44Par Laurent GallienFrance Bleu Isère et France Bleu

 

La Police Nationale lance un appel à témoin concernant une adolescente roumaine de 12 ans dont la disparition est considérée comme "inquiétante".

 

L'appel à témoin de la police grenobloise -

 

Une adolescente roumaine de 12 ans, mais qui en fait physiquement 15 selon le descriptif de la police, a disparu depuis le 11 juin à Grenoble. 

 

Selon la sûreté départementale de la Police Nationale qui lance l'appel à témoin la jeune fille, Anamaria-Océania Rosu, est susceptible d'avoir pris la direction de Lyon, peut-être en compagnie d'autres adolescentes. 

 

Elle mesure 1m76, elle a le teint légèrement mat, les cheveux longs, épais et châtains foncés. et ses yeux sont noirs.

 

 

Pour toute information il faut contacter la brigade de protection de la famille de la sûreté départementale, à l'Hôtel de Police de Grenoble au 04.76.60.40.40.

 

Par :

Laurent Gallien France Bleu Isère



Ajouté le 22/06/2018 par Pascale - disparition inquiètante Mineurs

AVIS DE RECHERCHE - DISPARITION INQUIÉTANTE



 

Disparition inquiétante d’un jeune Barséquanais de 17 ans.
 

Le 31 janvier 2018 , Thibault Hecht, âgé d’à peine 17 ans, a quitté le domicile de Bar-sur-Seine. Depuis, il n’a donné aucun signe de vie.
 

Une enquête de gendarmerie est en cours et son nom est inscrit au fichier des personnes recherchées, mais sa famille lance aujourd’hui un appel à toutes les personnes qui l’auraient vu ou sauraient quelque chose.
 

« Si quelqu’un a des renseignements, qu’il appelle soit à la gendarmerie de Bar-sur-Seine, soit chez moi », confie sa maman qui est joignable au 06 60 58 30 56. Gendarmerie de Bar-sur-Seine : 03 25 29 81 30.

http://www.lest-eclair.fr/72075/article/2018-06-13/disparition-inquietante-d-un-jeune-barsequanais-de-17-ans



Ajouté le 13/06/2018 par Annie - disparition inquiètante Mineurs

Gendarmerie de l'Yonne

APPEL À TÉMOINS - DISPARITION INQUIÉTANTE


 

Bujin DA VAA, 15 ans, née en Mongolie, a été vue pour la dernière fois par sa famille d'accueil au sein du domicile de JOIGNY le 10 juin aux alentours de 10h30. Il est fort probable qu'elle soit montée dans un train en direction de LAROCHE-MIGENNES (terminus).
 

Elle est un peu ronde, mesure 1m60, a les cheveux longs.
 

Si vous l'avez vu, merci de contacter le 17 .

https://www.facebook.com/gendarmeriedelyonne/photos/a.819836934729384.1073741828.796251963754548/1805604002819334/?type=3&theater

 



Ajouté le 11/06/2018 par Annie - disparition inquiètante Mineurs

Disparition de Théo à Lens : La famille a fait appel à un hypnotiseur


 

Presque un mois après la disparition de Théo Hallez, 14 ans, à Lens, sa famille n'a toujours aucune nouvelle. Ils ont tenté de faire appel à un hypotiseur avec l'ami de Théo qui l'a vu pour la dernière fois, en vain.

Voilà près d'un mois que Théo Hallez, 14 ans, a disparu. Aucun signe de vie, aucun indice qui permettrait de le localiser, rien depuis le 27 mai 2018. Ce jour-là, l'adolescent rentre de boîte de nuit, raccompagne un ami chez lui, à Lens, et disparait. 

Depuis, plusieurs battues ont été organisées dans le secteur pour tenter de retrouver un indice, même infime. Mais aucune, y compris la dernière, qui était organisée mercredi à Wingles, n'a porté ses fruits. "Ça n'a rien donné", soupire Kevin Hallez, le frère de Théo. "On ne sait plus quoi faire."

 

http://Disparition de Théo à Lens : nouvelle battue dans un bois à Wingles

La famille tente, tant bien que mal, de tenir. Les battues, parfois organisées par des anonymes qui ne connaissent pas la famille, leur remonte un peu le moral. "C'est super gentil de leur part", précise le frère de Théo.

 

Séance d'hypnose.


"Aujourd'hui, on n'a plus du tout de nouvelles, même pas de la police, ils ne nous disent rien", regrette Kevin Hallez. Désespérée, la famille de Théo a dernièrement fait appel à un hypnotiseur. L'ami de Théo qui l'a vu pour la dernière fois a accepté la séance, au cas-où.

"On s'est dit qu'il y avait peut-être des éléments dont il ne se souvenait pas." Mais la séance n'a rien donné et le garçon n'a fait que répéter ce qu'il avait dit aux enquêteurs.

Disparition de Théo à Lens : le directeur de la PJ revient sur les avancées de l'enquête  

Pourtant, la famille de Théo garde espoir. "Si on ne trouve rien, c'est bon signe", conclut son frère, même s'il peine à croire à une fugue. Une nouvelle battue devrait être organisée la semaine prochaine.

 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/pas-calais/lens/disparition-theo-lens-famille-fait-appel-hypnotiseur-1500077.html

**************************************************************

Pour Théo, une centaine de personnes mobilisées lors d’une troisième battue citoyenne.



**************************************************

Une nouvelle battue ce samedi dans le Lensois pour tenter de retrouver Théo.


 

 

 

Dès 13 h 30 ce mercredi, une centaine de personnes ont sillonné les environs de Lens à la recherche d’un indice, d’une trace qui pourrait permettre de retrouver la piste de Théo, adolescent lensois de 14 ans porté disparu depuis le 27 mai. Une battue spontanée, après un appel lancé sur Facebook, parce que chacun a envie de se rendre utile.

 

Théo pourrait être leur frère, leur fils, leur copain. Ils ne le connaissent pas forcément, mais sa disparition les touche. Alors ils ont répondu présent à l’appel lancé sur Facebook et sont là, sur le parking près de la tribune Marek du stade Bollaert-Delelis, à l’heure dite, 13 h 30.

On compte plus d’une centaine de personnes. Il ne manque, finalement, que l’instigateur du mouvement et, de ce fait, un « responsable » pour organiser les recherches.

 

Car une centaine de personnes, ça fait du monde. Mais pour explorer tous les abords des plans d’eau, toutes les friches, tous les talus de l’arrondissement, c’est peu, surtout en ordre dispersé. On échange quelques numéros de portable avant de se lancer et on se donne de nouveau rendez-vous à Bollaert à 18 h. Avec l’espoir que parmi toutes ces bonnes âmes, quelqu’un aura trouvé quelque chose pour remonter la piste de l’adolescent lensois de 14 ans qui n’a plus donné de nouvelles depuis le dimanche 27 mai à l’aube.

 

En attendant, la police judiciaire de Lille poursuit son enquête, avec sa méthode de travail à elle et «  des techniques très spécifiques et pas forcément publiques  ». Cela fait maintenant dix-huit jours que Théo est porté disparu.

 

*************************************************

 

Disparition de Théo à Lens : Des anonymes organisent une battue dans l'agglomération.



Quelques dizaines de personnes mobilisées sur les réseaux sociaux ont participé ce mercredi après-midi à une battue à Lens et dans les communes alentour, après la disparition de Théo, 14 ans, qui n'a donné aucun signe de vie depuis le 27 mai dernier 2018.

Quelques dizaines de personnes se sont présentées au rendez-vous qui était fixé à 13h30 ce mercredi au Stade Bollaert à Lens, pour le départ d'une battue dans plusieurs communes de l'agglomération, afin de retrouver la trace de Théo, disparu depuis dimanche 27 mai.

Ce jour-là, l'adolescent s'est volatilisé à l'aube, après être revenu du "Purple", une discothèque située à Loison-sous-Lens. Il a croisé sa mère en arrivant chez lui, puis est parti raccompagner un ami non loin de là. Depuis... plus rien. C'est la police judiciaire de Lille qui est chargée de l'enquête.

Plusieurs communes ratissées.

 


C'est sur Facebook que les participants à la battue "non-officielle" de ce mercredi se sont organisés. Par groupes de 10 personnes, ils ont ratissés des endroits reculés des communes de Wingles, Avion, Loison-sous-Lens, Annay-sous-Lens ou encore Liévin. "Coins abandonnés, points d'eau, châteaux d'eau, marais, forêts" ont été visités par ces anonymes, qui pour la plupart ne se connaissaient pas.

"C'est super de voir des gens qui peuvent se mobiliser pour retrouver un petit jeune de chez nous", se réjouit l'un d'entre eux.

Disparition de Théo à Lens : le directeur de la PJ revient sur les avancées de l'enquête  

Les recherches se sont achevées vers 18 heures, sans résultat. "On n'a rien trouvé, on a cherché partout dans le coin de Lens et on n'a rien trouvé. On reste mobilisé pour le retrouver, on ne baissera pas les bras tant qu'on ne l'aura pas retrouvé" explique Eric Hallez, le père de Théo, présent ce mercredi après-midi. Il s'est dit "énormément" touché par la "belle solidarité" affichée par de nombreux anonymes. "Ce n'est pas évident pour nous, c'est pour ça qu'on fait notre petite enquête de notre côté.... Tout ce que je veux, c'est récupérer mon garçon. On est Deséspéré", a-t-il conclu.


https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/pas-calais/lens/disparition-theo-lens-anonymes-organisent-battue-agglomeration-1494075.html

******************************************************

Une nouvelle battue mercredi pour tenter de retrouver Théo à Lens

 

Dix-sept jours déjà que Théo Hallez, 14 ans, n’a pas donné signe de vie. Que lui est-il arrivé ce dimanche 27 mai 2018 à l’aube, après une soirée passée à la discothèque Le Purple ?

Pourquoi n’a-t-on trouvé aucune trace, aucun indice lors des deux battues organisées par la police ?

Du côté de Lens, de Liévin ou d’Hénin-Beaumont, ces questions hantent de simples citoyens qui, sans connaître Théo et sa famille, ne supportent pas l’idée de rester inactifs.

Une première battue non officielle a ainsi eu lieu dimanche après-midi, réunissant une quarantaine de personnes. Et un nouveau rendez-vous a été fixé ce mercredi 13 juin à 13h30 au stade Bollaert-Delelis, à côté de la tribune Marek.

 

Annoncé sur Facebook, l’événement « intéresse » déjà plus de 300 personnes, dont près de 130 ont déjà promis de participer.
 

« On a l’autorisation des parents », signale Sonia, une Montignynoise qui fait partie des organisateurs. Mais aucune démarche n’a été effectuée auprès de la police, de la mairie ou de la sous-préfecture, de peur que les pouvoirs publics ne s’y opposent.
 

Jusqu’à présent, l’appel à témoin, les précédentes battues et la promesse de récompense lancée par la famille de Théo n’ont rien donné.

https://radiocapitole.fr/a-la-une/14053/une-nouvelle-battue-mercredi-pour-tenter-de-retrouver-theo-a-lens



*******************************************************

Disparition de Théo à Lens : Le directeur de la PJ revient sur les avancées de l'enquête.



Alors que Théo Hallez, jeune Lensois de 14 ans, n'a pas donné signe de vie depuis dimanche 27 mai  2018 à l'aube, le directeur de la Police Judiciaire de Lille, en charge de l'enquête, nous a accordé une longue interview. 

C'est une disparition soudaine, incomprise. Depuis le dimanche 27 mai, à l'aube, Théo Hallez, 14 ans, n'a pas donné signe de vie. Ce jeune Lensois revenait de boîte de nuit, raccompagnait un ami chez lui, puis plus rien. Son téléphone est coupé, la famille n'a aucune nouvelle.

Le 31 mai, la Police Judiciaire est saisie pour poursuivre l'enquête et retrouver Théo. "Depuis le 31 mai on travaille sans discontinuer", explique Romuald Muller, directeur de la Police Judiciaire.

"Nous avons fait un certain nombre de recherches sur le terrain, mercredi notamment.

Nous avions 50 fonctionnaires de police pour ratisser la zone où il s'était a priori rendu pour la dernière fois", poursuit Romuald Muller. Mercredi, les recherches s'intensifiaient notamment dans le Parc d'activités du Gard et le Parc d'activités du moulin, proche du Parc de loisirs de la Glissoire, entre Lens et Avion. A environ 20 minutes à pied de chez Théo. 

Fugue, accident, ou crime ? 

Jour après jour, la thèse de la fugue semble aux yeux des enquêteurs de moins en moins vraisemblable. "La fugue reste une probabilité mais ce n'est pas l'hypothèse majeure. On s'oriente naturellement plutôt sur un accident ou une piste criminelle sans pour autant avoir d'éléments probants à ce sujet", poursuit Romuald Muller, tout en admettant que "les espoirs de le retrouver sain et sauf s'amenuisent". 

Pour autant, faute d'élément, les enquêteurs n'excluent aucune piste. "Comme nous n'avons pas d'éléments qui viennent prouver une quelconque piste criminelle, ou accidentelle, nous travaillons sur toute la largeur du spectre. [...] Pour nous c'est vraiment un travail très large."

 


>> Interview Corinne Péhau.

 

Pour ne rien manquer, les enquêteurs exploitent le moindre témoignage, le moindre élément qui permettrait, à terme, de comprendre ce qui a bien pu se passer cette nuit-là. "Nous avons également beaucoup de vérifications techniques à partir de son téléphone et des réseaux sociaux. Nous faisons des recherches de terrain et en même temps nous exploitons la ligne d'appel à témoins que nous avons ouverte", précise le directeur de la PJ. 
 


Une vie ordinaire.

Mardi, toute la famille de Théo était convoquée en tant que témoin à la PJ, pour raconter, encore, la nuit du 27 mai. Objectif : reconstituer fidèlement le profil d'"un jeune homme qui vivait sa vie d'adolescent de manière tout à fait ordinaire".

"Notre travail consiste justement à essayer de reconstituer son cercle. Son cercle familial, évidemment, mais aussi son cercle relationnel. Nous avons beaucoup d'auditions en cours dans son milieu relationnel", explique Romuald Muller.

Un vrai travail de fourmi, qui pourrait durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois ? "Difficile de répondre à cette question, en tout cas on va continuer à travailler sans discontinuer parce que tant qu'on n'a pas trouvé un axe de travail, un axe d'enquête, on va le rechercher comme on a l'habitude de le faire."

 

 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/pas-calais/lens/disparition-theo-lens-directeur-pj-revient-avancees-enquete-1490773.html


***************************************************
 

Disparition de Théo, 14 ans : La police judiciaire intensifie ses recherches à Lens.

 


**************************************************

 

Onze jours que Théo a disparu à Lens, ses parents témoignent.



Théo, Lensois de 14 ans, a disparu vers 5 h 30 du matin, dimanche 27 mai 2018 . Après la grande battue organisée au parc de la Glissoire ce mercredi, une brigade cynophile et deux agents de la PJ, en charge de l’enquête, sont revenus sillonner le quartier de l’ado, en vain. Ses parents ont accepté de témoigner.

Depuis la disparition de Théo, 14 ans, au petit matin du 27 mai, la PJ de Lille mène l’enquête. Ce mercredi 
une battue a mobilisé une centaine d’agents au parc de la Glissoireaccompagnés de brigades cynophiles. « Ce n’était pas fini  », explique-t-on à la PJ.

Du coup, deux agents, accompagnés par une brigade cynophile des pompiers, sont revenus sillonner les alentours du domicile de la mère de l’adolescent, ce jeudi. Là encore, les recherches n’ont rien donné.

De leur côté, les parents du jeune homme et ses frères poursuivent également leurs recherches : «  On a tout retourné. On continue de chercher, raconte Éric, son père. On s’imagine des choses qu’on ne devrait pas, mais ça commence à faire long.  ».

Quant à sa mère, elle en a profité pour passer un message à son fils : « On t’aime très fort, tu nous manques énormément. Quoi que tu aies fait, reviens-nous vite. »


>> La vidéo de leur témoignage : Après avoir envisagé les pistes de fugue et d’accident, la police judiciaire lilloise, «  qui travaille d’arrache pied sur cette enquête  », n’écarte pas celle d’un enlèvement criminel, mais continue d’envisager de nombreuses autres pistes. 

Mais après onze jours sans nouvelle, de la part d’un ado de 14ans, «  il est évident que c’est très inquiétant  », explique-t-on à la PJ.

http://lavdn.lavoixdunord.fr/392848/article/2018-06-07/onze-jours-que-theo-disparu-lens-ses-parents-temoignent?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#Echobox=1528393620

 

****************************************************
 

La battue menée ce mercredi au parc de la Glissoire à Lens pour retrouver Théo n’a rien donné.



Dix jours après la disparition de Théo, adolescent lensois de 14 ans, une nouvelle battue a été organisée ce mercredi après midi par la PJ de Lille en charge de l’enquête. Une centaine de policiers ont été mobilisés pour fouiller le parc de la Glissoire à la recherche du jeune homme, en vain.

Cela fait maintenant une dizaine de jours que Théo, adolescent de 14 ans, n’a pas donné la moindre nouvelle. Après une soirée à la boîte de nuit de Loison-sous-Lens Le Purple en compagnie d’un ami, le jeune Lensois a disparu depuis 5 h 30 du matin, le dimanche 27 mai 2018.

Après avoir raccompagné son ami à pied dans le centre de Lens, à quelques mètres de son propre domicile, Théo n’est pas rentré chez lui. Des avis de recherche ont été placardés dans toute la ville et une enquête de police, rapidement reprise par la police judiciaire de Lille, a été ouverte.



Une centaine de policiers mobilisés.

C’est une «  opération d’envergure  » qu’a menée la PJ ce jeudi après-midi puisqu’une centaine de fonctionnaires de police, mêlant agents de la PJ lilloise et de la sécurité publique de Lens, ont été mobilisés. Ils se sont réunis dès 14 heures dans le secteur des rues Beaulieu-Perelle et Arthur-Fauqueur à Lens, dans l’objectif de retrouver la trace de l’adolescent. C’est dans ce secteur qu’avait marqué, au début de l’enquête, un chien policier, après avoir senti les affaires du jeune homme à son domicile.

Après avoir réalisé une enquête de voisinage, les forces de l’ordre se sont rendues au bout de la rue Thomas-Edison pour une battue dans la partie lensoise du parc de la Glissoire, qui s’est achevée vers 17 heures. «  C’est dans cette partie boisée que nous avons perdu la trace de Théo  », explique la PJ de Lille. La centaine de fonctionnaires de police était accompagnée de plusieurs chiens renifleurs et de sapeurs-pompiers.



L’enquête se poursuit.

Dix jours après sa disparition, l’adolescent reste malheureusement introuvable. «  Nous avons plusieurs hypothèses que nous exploitons au maximum  », poursuit la PJ, qui assure mettre tout en œuvre pour retrouver Théo. «  Quand ça faisait deux jours qu’il avait disparu, on se disait que c’était peut-être une fugue, mais maintenant ça fait une semaine…

Une fugue, un enlèvement, une bagarre qui aurait mal tourné ? On n’en sait rien du tout  », témoignait son grand frère Kévin lundi. Une battue avait déjà été organisée au parc de la Glissoire jeudi dernier. Les investigations se poursuivent.


Toute personne susceptible de fournir des renseignements au sujet de cette disparition est priée de prendre contact avec l’hôtel de police de Lens au 03 21 13 51 31, ou 03 21 13 52 47 (heures ouvrables), ou au 03 21 13 50 83 en dehors des heures ouvrables. On peut aussi contacter directement la PJ de Lille au 03 20 30 37 25.

http://www.lavoixdunord.fr/391973/article/2018-06-06/la-battue-menee-ce-mercredi-au-parc-de-la-glissoire-lens-pour-retrouver-theo-n


*************************************************
 

Disparition de Théo, 14 ans : La police judiciaire intensifie ses recherches à Lens


 

Les enquêteurs de la Police Judiciaire de Lille se sont mobilisés en nombre ce mercredi pour tenter de retrouver Théà Hallez, 14 ans, disparu depuis une dizaine de jours.

Ce mercredi, des forces de police importantes ont été mobilisées à Lens pour tenter de retrouver Théo, 14 ans, disparu depuis dimanche 27 mai. 2018 .

 

Ils ont fouillé autour du domicile du jeune homme, notamment dans le Parc d'activités du Gard et le Parc d'activités du moulin, proche du Parc de loisirs de la Glissoire, entre Lens et Avion. A environ 20 minutes à pied de chez Théo. Selon une piste déterminée par les chiens pisteurs, qui perdent sa trace dans ses environs.



Théo a disparu au retour de la discothèque "Le Purple", située à Loison-sous-Lens. Il est rentré chez lui tard dans la nuit, vers 5h30, puis a dit qu'il allait raccompagner chez lui un de ses amis, qui habite juste à côté. "Attends maman, je ramène [mon ami] devant chez lui." [...] En quelques minutes il n'y avait plus personne et plus de nouvelles depuis une semaine", a raconté sa mère.

Personne ne l'a vu depuis. Son portable est coupé. 

L'hypothèse de la fugue est presque exclue et c'est donc la Brigade criminelle de la Police judiciaire qui a été saisie par le Parquet de Béthune. "Il y a des motifs légitimes d'inquiétude, donc nous avons décidé de mettre plus de moyens pour travailler sur cette disparition en saisissant la police judiciaire", disait le procureur de Béthune la semaine dernière. Un appel à témoins a été lancé.


 

Les membres de la famille entendus comme témoin.


Ce mardi, toute la famille de Théo ainsi que son ami, qui est le dernier à l'avoir vu, ont été entendus longuement comme témoins. Selon nos informations, aucun élément suspect, aucune piste forte n'en est sortie. Mais l'espoir de retrouver le jeune homme vivant semble infime aujourd'hui. 

Piste criminelle ? Accident ? Les deux hypothèses sont envisagées. D'où ses nouvelles recherches ce mercredi (la semaine dernière déjà, l'étang du Parc de la Glissoire à Avion a été sondé). Des chiens spécialisés de la brigade cynophile ont été mobilisés. Les enquêteurs ont cherché également à récupérer des images de caméras de vidéo surveillance du secteur, notamment dans les entreprises.

Disparition de Théo à Lens : sa famille offre une récompense à qui pourra les aider 

Si vous avez des informations sur cette disparition, vous pouvez appeler la Police de Lens au 03.21.13.51.31 ou 03.21.13.52.47 (heures ouvrables) ou au 03.21.13.50.83 en dehors des heures ouvrables.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/pas-calais/lens/disparition-theo-14-ans-police-judiciaire-intensifie-ses-recherches-lens-1489399.html



******************************************************

Disparition de Théo à Lens: Sa famille offre une récompense à qui pourra les aider.


 

La famille de Théo, très inquiète, continue ses recherches pour retrouver le garçon de 14 ans, disparu depuis plus d'une semaine.

L'attente, interminable. Depuis une semaine, Théo Hallez, 14 ans, n'a pas donné signe de vie. Sa famille, qui habite Lens, continue les recherches en parallèle de l'enquête, menée par la Police Judiciaire de Lille. 

Des affiches ont été affichées dans la ville pour signaler la disparition de Théo et demander de l'aide; une récompense est même promise. 

"J'ai contacté immédiatement les hôpitaux de Lens, Liévin, j'ai été questionné tous les voisins, sans nouvelles de Théo. Donc, on est partis au commissariat de Lens pour signaler sa disparition, qui pour moi n'était pas naturelle, car Théo c'est un enfant qui bouge mais qui ne reste jamais sans donner de nouvelles", souffle sa maman.

Disparu en rentrant de discothèque.

 

 

Théo a disparu dimanche dernier, au retour de la discothèque "Le Purple", située à Loison-sous-Lens. "J'ai entendu des bruits. La fenêtre étant ouverte je me suis penchée.
 

J'ai aperçu mon fils Théo qui rentrait avec son ami. Je lui ai dit : "Allez Théo il est l'heure, tu rentres". "Attends maman, je ramène [mon ami] devant chez lui." [...] En quelques minutes il n'y avait plus personne et plus de nouvelles depuis une semaine", explique sa mère. 

Depuis, son portable est coupé. "Il y a des motifs légitimes d'inquiétude, donc nous avons décidé de mettre plus de moyens pour travailler sur cette disparition en saisissant la police judiciaire", expliquait le parquet de Béthune jeudi, en précisant que l'hypothèse de la fugue n'était pas la plus privilégiée à ce stade de l'enquête.

"Pour moi c'est pas une fugue. Une mauvaise rencontre ? Est-ce qu'il est rentré ou est-ce qu'on l'a emmené quelque part ?", s'interroge sa maman. "Je ne comprends pas qu'il n'ait pas essayé de m'appeler, parce que quelque fois il me téléphone 10 à 15 fois par jour, même sur mon lieu de travail."

http://Disparition de Théo à Lens : les enquêteurs poursuivent leurs investigations


Ce week-end, les enquêteurs poursuivaient leurs recherches et procédaient à de "nombreuses vérifications".

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/pas-calais/lens/disparition-theo-lens-sa-famille-offre-recompense-qui-pourra-aider-1487807.html

 

************************************************

Disparition de Théo, 14 ans, toujours l’attente.



 


************************************************

Disparition inquiétante de Théo, 14 ans, à Lens : La PJ de Lille saisie de l'enquête.



La brigade criminelle de la police judiciaire de Lille a été saisie mercredi soir de l'enquête sur la disparition inquiétante de Théo Hallez, 14 ans, dimanche matin à l'aube à Lens.

Cela fait cinq jours maintenant que Théo Hallez, 14 ans, n'a plus donné signe de vie. L'adolescent a disparu dimanche 27 mai à l'aube à Lens, après un retour de discothèque. Le commissariat de Lens, qui avait ouvert lundi une enquête pour disparition inquiétante, a été déssaisi au profit de la brigade criminelle de la police judiciaire (PJ) de Lille
Un appel à témoins avait été lancé mardi.

Dimanche 27 mai 2018 , vers 5h30, Théo Hallez est rentré chez lui à Lens avec un ami, de retour de la discothèque "Le Purple" située à Loison-sous-Lens.

Á son domicile, l'adolescent a prévenu sa mère qu'il raccompagnait son ami, non loin de là. Selon les premières déclarations de son comparse, les deux jeunes hommes auraient discuté quelques instants avant de se séparer.

Depuis, Théo a disparu. Son téléphone est coupé, et il ne dispose d'aucun moyen de paiement.
Motifs d'inquiétude.

S'agit-il d'une fugue ? A-t-il eu un accident ? A-t-il fait une mauvaise rencontre ? La police judiciaire de Lille se refuse pour l'instant à tout commentaire sur cette enquête, dont elle a hérité mercredi soir.



"Il y a des motifs légitimes d'inquiétude, donc nous avons décidé de mettre plus de moyens pour travailler sur cette disparition en saisissant la police judiciaire", a-t-on appris auprès du parquet de Béthune, qui indique que l'hypothèse de la fugue ne serait pas la plus privilégiée à ce stade de l'enquête.

On ignore par ailleurs si une ou des interpellations ont déjà eu eu lieu dans cette affaire.


 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/pas-calais/lens/disparition-inquietante-theo-14-ans-lens-pj-lille-saisie-enquete-1485745.html

***********************************************


Europe 1

AVIS DE RECHERCHE - DISPARITION INQUIÉTANTE
 



***********************************************


AVIS DE RECHERCHE-APPEL A TÉMOINS



Il devait raccompagner un ami chez lui. Il n'est pour le moment toujours pas rentré. Théo, un adolescent de 14 ans, est activement recherché après sa disparition à Lens le dimanche 27 mai 2018 aux alentours de 5h30 du matin.

La police a lancé, lundi 28 mai, un appel à témoins pour le retrouver.

 

Le jeune homme n'a plus été vu par sa mère depuis qu'il a quitté le domicile familial à son retour d'une discothèque lensoise, le Purple. Théo et l'ami qu'il raccompagnait auraient discuté quelques instants selon ce dernier, avant de se séparer dans le centre-ville.
 

Lors de sa disparition, le jeune homme portait un jean anthracite, un tee-shirt noir, des baskets Nike vertes et blanches. Il a habituellement une chevalière en métal blanc à l’annulaire droit. Mince, il mesure 1m80. Ses cheveux sont châtains frisés sur le dessus.

Son téléphone est coupé et il n’a pas de moyen de paiement.

 

Les personnes susceptibles de fournir des renseignements sont priées de prendre contact avec l'hôtel de Police de Lens (03.21.13.51.31 ou 03.21.13.52.47, ou au 03.21.13.50.83 en dehors des heures ouvrables).
 

https://www.programme-tv.net/news/societe/207879-lens-disparition-inquietante-de-theo-14-ans-la-police-lance-un-appel-a-temoins/

******************************************************


AVIS DE RECHERCHE-APPEL A TÉMOINS



Lens : Disparition inquiétante de Théo, 14 ans, la police lance un appel à témoins.

La police de Lens a ouvert lundi une enquête suite à disparition inquiétante de Théo, 14 ans, qui n'a plus donné signe de vie depuis ce dimanche 27 mai 2018 au matin.

C'est sa mère qui l'a vu pour la dernière fois vers 5h30. Il venait de rentrer au domicile familial avec un ami en centre-ville de Lens, de retour de la discothèque "Le Purple". Théo a annoncé à sa mère qu'il raccompagnait son ami chez lui et il n'est pas réapparu depuis, indiquent les enquêteurs. 

Son ami, qui habite non loin de chez l'adolescent, a déclaré avoir discuté quelques instants avec lui avec lui avant de le quitter. Théo n'a pas de moyen de paiement, et son téléphone est coupé.


Appel à témoins.
 

Au moment de sa disparition, Théo était vêtu d'un jeans anthracite, d'un tee-shirt noir, de baskets "NIKE" vertes et blanches et il porte habituellement une chevalière en métal blanc à l'annulaire droit.

Théo est de type européen et de corpulence mince. Il mesure 1m80 et ses cheveux sont châtains frisés sur le dessus.



Toute personne susceptible de fournir des renseignements au sujet de cette disparition est priée de prendre contact avec l'hôtel de Police de Lens au 03.21.13.51.31 ou 03.21.13.52.47 (heures ouvrables) ou au 03.21.13.50.83 en dehors des heures ouvrables.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/pas-calais/lens/lens-disparition-inquietante-theo-14-ans-police-lance-appel-temoins-1484551.html

 



Ajouté le 29/05/2018 par Annie - disparition inquiètante Mineurs

1 2 3 4   Page suivante