Aline PENON, disparue à VOUREY (38-ISERE) IL Y A 2 ANS 1/2

Déjà un mois que Aline a disparu . Sa famille est désespérée , malgré un travail énorme effectué par la Brigade Territoriale de Noirans, une mobilisation de bénévoles, d'amis et des recherches intenses qu'elle a effectué : Rien,  des témoignages , des premiers jours mais rien de plus. Sur les réseaux sociaux rien de plus.

 

Si vous avez des informations veuillez les transmettre à : - BTG de Noirans au 04/76/35/30/17 - L'OCRVP (Office Central de la Police) 01/40/97/80/16 - ou l'A.R.P.D. au 06/32/78/29/25

 

**********************************************

Aline Penon, la sexaganaire atteinte de la maladie d’Alzheimer qui a disparu de son domicile de Vourey le vendredi 3 Mai au matin, demeurait introuvable hier soir. Les recherches menées jusqu’en début d’après-midi n’ont donné aucun résultat, alors que les gendarmes gardaient bon espoir de retrouver cette femme âgée de 68 ans, ce dimanche.

 

Comme nous l’avons relaté sur notre site internet samedi et dans nos éditions de dimanche,Aline Penon, décrite comme une bonne marcheuse par ses proches, a quitté son domicile vendredi vers 10 h 30 et n’a plus donné de nouvelles. L’alerte a été donnée auprès de la gendarmerie vers 22 heures, et des premières investigations ont été menées dans la nuit. Un chien de recherche a suivi sa piste en direction du sud de la commune, avant de perdre sa trace. Samedi, une trentaine de bénévoles, 20 gendarmes et un hélicoptère ont battu la campagne toute la journée, en vain.

 

Selon ses proches,Aline Penon avait l’habitude de parcourir la campagne au cours de longues promenades, les habitants des environs l’ayant souvent guidée pour rentrer chez elle lorsque, handicapée par sa maladie, elle ne parvenait plus à trouver le chemin du retour. Ces derniers temps, son état de santé s’était aggravé et c’est dans ce contexte qu’elle est sortie de chez elle vendredi. La zone des Étangs de Mai passée au crible Hier, les gendarmes et les villageois ont passé au peigne fin une zone précise, située à cheval sur les communes de Vourey et de Tullins : celle des Étangs de Mai. Ses empreintes ont en effet été découvertes à proximité dans cette zone marécageuse, parsemée de roselières et de petits marais dont la profondeur, selon un officier de gendarmerie, n’excède pas 1,20 m. Ce terrain a été exploré méthodiquement, mais sans résultat. Après une trentaine d’heures de recherches, les gendarmes ont dû se résoudre à lever le dispositif dans l’attente de renseignements plus précis.

 

La personne disparue mesure 1,60 m, elle est assez corpulente, a les cheveux longs gris voire blancs, et les yeux marron. Elle est vêtue d’un pantalon de couleur marron, d’un gilet bleu-marine, d’une chemise elle aussi marron, à rayures violette et des baskets blanches, avec du rose.

 

Les personnes qui l’ont aperçue à Vourey et dans les communes voisines peuvent appeler les gendarmes de Moirans au 04 76 35 30 17

****************************

Qu’est-il advenu d’Aline Penon ? Atteinte de la maladie d’Alzheimer, cette dame de 68 ans a disparu le 3 mai dernier de son domicile de Vourey. Depuis, personne n’a plus eu de nouvelles d’elle. Dès le signalement de sa disparition et pendant les jours qui ont suivi, gendarmes, sapeurs-pompiers, proches de la sexagénaire et habitants du village se sont mobilisés pour effectuer des recherches dans tout le secteur et jusqu’à Tullins-Fures. En vain. Plusieurs avis de recherche ont été publiés dans nos colonnes ; des maîtres-chiens et un hélicoptère ont été sollicités. Sans plus de succès.

 

Plus de quarante jours après sa disparition, les chances de retrouver la sexagénaire vivante sont quasi inexistantes. Mais les gendarmes n’abandonnent pas pour autant et poursuivent leur enquête. Ils vont notamment relancer des recherches opérationnelles à la fin de cette semaine et la semaine prochaine. Ils ont également obtenu du procureur de la République l’autorisation d’inscrire Aline Penon sur le site internet du ministère de l’Intérieur concernant les personnes disparues.

 

Le jour de sa disparition, Aline Penon était vêtue d’un pantalon de couleur marron, d’une chemise marron à rayures violettes, d’un gilet bleu marine et de baskets blanches avec des touches de rose. De corpulence assez forte, elle mesure 1,60 mètre, a les cheveux longs, gris/blancs et les yeux marrons.

 

Les personnes qui auraient pu l’avoir vue depuis le 3 mai dernier sur Vourey ou les communes environnantes sont priées de contacter les gendarmes de Moirans au 04 76 35 30 17.