L'ARPD (Assistance et Recherche de Personnes disparues) est une association nationale fondée et enregistrée en février 2003, elle intervient auprès des familles touchées par la disparition d'un proche, majeur ou mineur. Vous pouvez nous contacter au moyen du mail assoweb. Vous pouvez également nous joindre au  06 32 78 29 25 

 

Durant la période estivale seules seront prises en compte les demandes URGENTES , pour les renseignements divers il est donc conseillé d'attendre après le 15 août afin d'avoir une réponse assurée. Les messages seront écoutés régulièrement. Merci nous avons tous besoin de vacances . Bonne vacances à tous . 

 

 

Nous tenons à préciser que l'A.R.P.D est une association loi 1901 d'aide aux victimes constituée de bénévoles et non une agence de détectives privés ou encore un service d'Etat nous faisons le maximum pour aider les familles victimes , notre seule reconnaissance est leur remerciement pour les avoir soutenues. 

 

 

Pour connaître nos correspondants départementaux, veuillez cliquer sur L'A.R.P.D. en France. Vous pouvez également les contacter directement.

 

 


Pour acceder aux avis de recherches cliquez sur:

Galerie photos


                    

Chers visiteurs,

 

Depuis un an l’A.R.P.D. ses responsables, tente de palier aux lacunes des autorités face à des familles esseulées et abandonnées à leur triste sort.

 

Depuis l’abrogation de la RIF (Recherches dans l’Intérêt des Familles) le 26 avril 2013 par Monsieur Valls alors Ministre de l’Intérieur, l’accueil des proches de disparus n’est plus assuré par les services de police et de gendarmerie lorsque la disparition ne présente pas un caractère « inquiétant » (caractère estimé par ces mêmes services...).

 

Les familles se voient trop souvent infliger des réponses inadmissibles lorsqu’elles veulent déclarer une disparition en leur indiquant que la liberté d’aller et venir permet à chaque adulte de disparaître librement. La disparition fait alors l’objet, au mieux, d’une « main courante » (sans intérêt car aucune recherche n’est faite à la suite) sinon, les proches sont invités à se rendre sur les réseaux sociaux pour y faire paraître un avis de recherche ou à se rapprocher d’associations telles que la nôtre.

 

Nous estimons qu’aujourd’hui les familles des 40 à 50.000 personnes qui disparaissent annuellement (momentanément ou définitivement), ne reçoivent pas l’aide et la considération qu’elles attendent des pouvoirs publics, et que tous les moyens ne sont pas mis en œuvre afin de retrouver leurs disparus.

 

Nous avons donc soumis aux pouvoirs publics une liste de 20 propositions pour améliorer le dispositif de recherche des personnes disparues en France et pour aider au maximum les familles.

 

Nous avons été reçus dans plusieurs Ministères, sans résultat pour l’instant, mais nous avançons à petits pas et nous ne désespérons pas de voir aboutir certaines de nos propositions.

 

Si d’une façon ou d’une autre vous voulez nous aider à atteindre notre but, que vous soyez familles, politiques, journalistes ou simples visiteurs vous intéressant à la cause, n’hésitez pas, vous pouvez nous rejoindre par le biais du mail assoweb ou des mails correspondant à nos antennes ou encore par  téléphone. Nous pourrons vous faire parvenir nos propositions. vous pouvons également, les obtenir en cliquant sur le lien ci-dessous. 

 

Merci.

 

L’équipe A.R.P.D.

 

 

/../../../../uploaded/20-propositions-arpd.pdf

 


AVIS DE RECHERCHE



Appel à témoins après la fugue d'un mineur de 13 ans.

 

Ce mercredi 26 juillet, la brigade de gendarmerie de Lézat-sur-Lèze dans l'Ariège a lancé un appel à témoins après la fugue d’un adolescent.

Ce dernier, prénommé Mohamed, âgé de 13 ans, a quitté le domicile de sa famille d’accueil aux Bordes-sur-Arize, le samedi 22 juillet 2017, vers 17 heures.

 

Depuis, plus personne n’a de nouvelles de lui. Au moment de son départ, le garçon était vêtu d’un pantalon gris clair et d’un T-shirt noir. Il portait également des chaussures de marque et de couleur gris clair.
 

Mohamed est de type maghrébin, de corpulence normale, et a une chevelure épaisse rasée sur les côtés. Il n’a pas de téléphone portable, ce qui rend sa géolocalisation impossible, et il est parti dans une direction inconnue.
 

Les gendarmes invitent donc toute personne ayant aperçu l’adolescent ou pouvant fournir des informations permettant de le retrouver à prendre contact sans tarder avec la communauté de brigades de gendarmerie du Fossat, au 05 61 68 50 17.

http://www.ladepeche.fr/article/2017/07/26/2618475-ariege-appel-temoins-apres-fugue-mineur-13-ans.html

 



Ajouté le 26/07/2017 par Annie - disparition inquiètante Mineurs

AVIS DE RECHERCHE



Céret : Kévin 16 ans, a disparu depuis le vendredi 21 juillet 2017.

 

Vraisemblablement en fugue,  il avait déjà disparu de chez lui pour aller faire la fête à la féria de Céret, un adolescent du Vallespir est à nouveau activement recherché par la gendarmerie de Céret.
 

Âgé de 16 ans, Kévin, n’a en effet plus donné de nouvelles aux siens depuis le vendredi 21 juillet dernier.

Il est parti sans argent, sans papiers d’identité et sans son téléphone portable. Au moment de sa disparition, aujourd’hui inquiétante, le jeune homme était vêtu d’un tee-shirt fin de couleur noire, à manches longues, et d’un short en jean.

 

Il mesure 1, 81 m et porte un piercing à l’arcade gauche.



Toute personne qui apercevrait Kévin, ou serait en mesure d’aider à le localiser, est invitée à prendre contact avec la gendarmerie de Céret au 04 68 68 48 10.


L'Indépendant



Ajouté le 26/07/2017 par Annie - disparition inquiètante Mineurs


Retrouvée saine et sauve


#AVISDERECHERCHE #DISPARITION


 

Le mardi 25 juillet 2017, vers 19 heures, Malika Diamatondo Khadijatou , une jeune fille âgée de 9 ans, a quitté la maison d'accueil Prince Albert située à Woluwe-Saint-Pierre, avenue Parmentier.
 

Depuis, elle ne s'est plus manifestée.
 

La petite Malika est d'origine africaine, elle mesure 1m60 et est de corpulence mince. Elle a les cheveux noirs tressés à ras du crâne.
 

Au moment de sa disparition, elle portait un top rose et un pantalon de pyjama mauve à motifs.

Publié le 26/07/2017 à la requête du Parquet de Bruxelles.
 

Témoignages.
 

Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300 ou avec Child Focus via le numéro 116 000.
 

Vous pouvez également réagir via émail: avisderecherche@police.belgium.eu.

*****************************

Child Focus



http://www.childfocus.be/nl/verdwijning/malika-diamatondo-khadijatou



Ajouté le 26/07/2017 par Annie - disparition inquiètante Mineurs
Retrouvée


Gendarmerie des Pyrénées-Atlantiques

APPEL A TÉMOINS - DISPARITION INQUIÉTANTE

Le groupement de Gendarmerie des Pyrénées-Atlantiques lance un appel à témoins dans le cadre de la disparition inquiétante de Mme Nicole M.
 
Mme Nicole M., 50 ans, a quitté son domicile sur la commune de Bordes le lundi 24 juillet 2017 entre 14h et 18h.
 
Depuis elle n'a pas été revue.
 
Elle est partie à bord de son véhicule de couleur gris métal, de marque TOYOTA, de modèle Corolla, immatriculé 139 YH 64.
 
Sa tenue vestimentaire est ignorée.
 
Elle porte un sac à main de couleur à dominante rouge avec deux grandes anses.
Elle est de corpulence mince, avec des yeux de couleur foncée et des cheveux courts châtains clairs.
Elle est susceptible de se rendre en montagne (piémont pyrénéen) sans autre précision.
 
En cas de renseignement, bien vouloir aviser la brigade de gendarmerie de NAY au 05.59.13.22.40.


Ajouté le 25/07/2017 par Annie - APPEL à TÉMOINS GENDARMERIE NATIONALE

AVIS DE RECHERCHE



Appel à témoin : Valentin Amrouche, âgé de 26 ans, a disparu.

 

Cet habitant de Thil-sur-Arroux aurait été vu pour la dernière fois mardi 18 juillet 2017 à Montceau-les-Mines. Il circulait à bord d'une Citroën C4.

Une enquête a été ouverte.

 

Ce lundi, la famille de Valentin Amrouche a sollicité le JSL pour médiatiser la disparition du jeune homme.
 

Valentin Amrouche a eu 26 ans hier, le dimanche 23 juillet . Il vit chez ses grands-parents à Thil-sur-Arroux.

Mardi 18 juillet 2017, il était chez un ami à Montceau-les-Mines.

 

C'est la dernière fois qu'il aurait été vu. Jeudi, inquiets de ne pas avoir de nouvelles, ses grands-parents ont signalé sa disparition auprès de la gendarme d'Etang-sur-Arroux.
 

Le procureur de la République de Chalon-sur-Saône a décidé d'ouvrir une enquête pour disparition inquiétante.
 

Les enquêteurs de la gendarmerie et du commissariat de police de Montceau recherchent le véhicule de Valentin Amrouche, une Citroën C4 immatriculée BC-830-ZR.
 

Toute personne susceptible d'avoir vu Valentin Amrouche peut contacter le commissariat de police au 03 85 67 41 00.

Le JSL Montceau

 

*******************************************
 

Disparition de Valentin Amrouche : Une famille dans l'angoisse.
 

Valentin Amrouche, 26 ans, a été vu pour la dernière fois à Montceau le 18 juillet 2017.

Le parquet de Chalon a ouvert une enquête pour disparition inquiétante et engagé de conséquents moyens de recherche. Pour la famille et les proches de Valentin, les jours passent et l'angoisse monte.



 

Depuis une semaine, la famille de Valentin Amrouche vit dans l'angoisse. Le jeune homme de 26 ans, qui vit depuis trois ans chez ses grands-parents à Thil-sur-Arroux, n'a plus donné signe de vie après être passé chez un ami proche, à Montceau.

"Il n'est jamais parti sans donner de nouvelles, ça ne lui ressemble pas du tout", assurait sa tante, mardi dans nos colonnes.

 

Des éléments dans la disparition de Valentin Amrouche, signalée jeudi à la gendarmerie d'Etang-sur-Arroux puis au commissariat de police nationale de Montceau-les-Mines, ont conduit le procureur de la République de Chalon-sur-Saône à ouvrir une enquête pour disparition inquiétante.
 

"Il était tout à fait normal, de bonne humeur même"


 

Pour les proches, l'attente devient "infernale", confie la grand-mère du jeune disparu (lire le témoignage des grands-parents dans nos éditions abonnés).

Elle ne peut croire à un départ volontaire ni à un geste de désespoir.

 

L'ami de Valentin Amrouche, dernière personne à l'avoir vu depuis que sa disparition a été signalée, ne comprend pas cette absence sans nouvelle, alors que Valentin paraissait "tout à fait normal, de bonne humeur même", en ce mardi 18 juillet où il venait de s'inscrire à une formation à l'Afpa de Montceau.

Un hélicoptère pour repérer sa voiture.



Mardi, les moyens de recherche déployés par les policiers et les gendarmes se sont intensifiés.

Un hélicoptère de la gendarmerie a survolé le val d'Arroux et le secteur du domicile de Valentin Amrouche pour tenter de localiser son véhicule, une Citroën C4 Millenium de couleur gris clair, immatriculée BC-830-ZR.

En vain.

 

Valentin Amrouche a eu 26 ans dimanche 23 juillet. Mardi matin, il portait un pantalon gris-bleu, un t-shirt jaune orangé, une veste blouson et des chaussures noires.

Il circule à bord d'une Citroën C4 Millenium de couleur gris clair immatriculée BC-830-ZR. Blessé à une cheville quelques jours avant sa disparition, il marchait à l'aide de deux béquilles.

Appel à témoins.

Toute personne qui détient des éléments susceptibles de faire progresser l'enquête peut s'adresser au commissariat de police de Montceau-les-Mines au 03.85.67.41.00.


Le JSL Montceau



Ajouté le 24/07/2017 par Annie - disparition inquiétante Majeurs

1 2 3 4   Page suivante