L'ARPD (Assistance et Recherche de Personnes disparues) est une association nationale fondée et enregistrée en février 2003, elle intervient auprès des familles touchées par la disparition d'un proche, majeur ou mineur. Vous pouvez nous contacter au moyen du mail assoweb. Vous pouvez également nous joindre au  06 32 78 29 25 

 

 

Nous tenons à préciser que l'A.R.P.D est une association loi 1901 d'aide aux victimes et non une agence de détectives privés. 

 

 

Pour connaître nos correspondants départementaux, veuillez cliquer sur L'A.R.P.D. en France. Vous pouvez également les contacter directement.

 

 


Pour acceder aux avis de recherches cliquez sur:

Galerie photos


                    

Chers visiteurs,

 

Depuis un an l’A.R.P.D. ses responsables, tente de palier aux lacunes des autorités face à des familles esseulées et abandonnées à leur triste sort.

 

Depuis l’abrogation de la RIF (Recherches dans l’Intérêt des Familles) le 26 avril 2013 par Monsieur Valls alors Ministre de l’Intérieur, l’accueil des proches de disparus n’est plus assuré par les services de police et de gendarmerie lorsque la disparition ne présente pas un caractère « inquiétant » (caractère estimé par ces mêmes services...).

 

Les familles se voient trop souvent infliger des réponses inadmissibles lorsqu’elles veulent déclarer une disparition en leur indiquant que la liberté d’aller et venir permet à chaque adulte de disparaître librement. La disparition fait alors l’objet, au mieux, d’une « main courante » (sans intérêt car aucune recherche n’est faite à la suite) sinon, les proches sont invités à se rendre sur les réseaux sociaux pour y faire paraître un avis de recherche ou à se rapprocher d’associations telles que la nôtre.

 

Nous estimons qu’aujourd’hui les familles des 40 à 50.000 personnes qui disparaissent annuellement (momentanément ou définitivement), ne reçoivent pas l’aide et la considération qu’elles attendent des pouvoirs publics, et que tous les moyens ne sont pas mis en œuvre afin de retrouver leurs disparus.

 

Nous avons donc soumis aux pouvoirs publics une liste de 20 propositions pour améliorer le dispositif de recherche des personnes disparues en France et pour aider au maximum les familles.

 

Nous avons été reçus dans plusieurs Ministères, sans résultat pour l’instant, mais nous avançons à petits pas et nous ne désespérons pas de voir aboutir certaines de nos propositions.

 

Si d’une façon ou d’une autre vous voulez nous aider à atteindre notre but, que vous soyez familles, politiques, journalistes ou simples visiteurs vous intéressant à la cause, n’hésitez pas, vous pouvez nous rejoindre par le biais du mail assoweb ou des mails correspondant à nos antennes ou encore par  téléphone. Nous pourrons vous faire parvenir nos propositions. vous pouvons également, les obtenir en cliquant sur le lien ci-dessous. 

 

Merci.

 

L’équipe A.R.P.D.

 

 

/../../../../uploaded/20-propositions-arpd.pdf

 

 

 

 

 

 

Gironde: Un homme de 65 ans porté disparu

 

 

APPEL A TÉMOINS La police lance un appel à témoins...

Laetitia Dive

 

Publié le 22/06/17 à 10h57 — Mis à jour le 22/06/17 à 11h09

 

 

L'homme est introuvable depuis le mardi 20 juin. — Capture d'écran / Appel à témoins DDSP Gironde

Yanick Dourin, un homme de 65 ans, a disparu depuis le mardi 20 juin. Aux alentours de 17 heures, Il aurait quitté le domicile de sa sœur qui réside rue des Martinets à Pessac et ne serait pas revenu.

 

La police du département de la Gironde lance un appel à témoin pour le retrouver car les recherches se sont pour l’instant avérées vaines : l’homme est de type caucasien, mesure 1m77, il est mince, a des cheveux blancs coupés court et des yeux bleus. Avant de disparaître, il portait un bermuda noir et gris, un tee-shirt des Girondins de Bordeaux et des charentaises aux pieds.

 

Toute personne susceptible d’avoir des informations sur cette disparition est invitée à contacter le 05 57 85 73 19 (en semaine) ou le 05 57 85 71 01 (le week-end).



Ajouté le 22/06/2017 par Pascale - disparition inquiétante Majeurs

 

Cette publication est dédiée  particulièrement à Jennifer, Juliette et Habib . 

 

 

 

 

 Tendre message de Juliette ( sa mamie)  à Habib

 

 

Coucou mon amour  mamie a une gros pensée pour toi mon petit Habibou, même si tu ne me quittes jamais....

La période de vacances est arrivée et autour de moi beaucoup se préparent à partir en famille prendre du repos, se détendre et surtout partager de bons moments ! Alors je ne peux encore m’empêcher de penser à quel point tu vas nous manquer et de me poser sans cesse les mêmes questions, où es-tu ? que fais-tu ? es-tu en bonne santé et bien traité ? Plus de 3 ans que je n'ai pas revu ta petite bouille et je regrette tous les bisous et câlins manqués mais comment deviner...'( Mon bonheur devrait être au comble avec 6 merveilleux petits-enfants mais au lieu de cela il est toujours en peine car tu n'es pas là... On dit que le temps apaise le chagrin mais difficile d'y croire, plus le temps passe et plus le vide que tu as laissé est grand pourtant tu es resté parmi nous que 13 petits mois, mais ils ont été remplis de tellement d'amour et de bonheur et nous t'aimions déjà tellement avant ton arrivée maman et moi ! Tu sais c'est pour cela que tu t'appelles Habib, cela veut dire "le bien aimé" et ça tu peux me croire tu l'es plus que tout.

Tu étais le premier bb de mon bb alors tu vois c'était toute une aventure et toute une fête ) Nous avons tous pleurés de joie à naissance et je me souviens des larmes de papa aussi, il était ému et fier devant un si joli petit garçon... Je voulais que tu saches à quel point tes 13 petits mois avec nous, nous on comblé de joie, malin, coquin, curieux, rieur, tendre... mais aussi parfois grognon ou capricieux, si si ! maman confirmera ;) tout cela nous manque si cruellement... Personne ne baisse les bras, et tout le monde uni ses efforts pour te chercher, maman encore plus que tous bien sûr, elle se démène comme une vrai lionne pour retrouver son petit, pour que les recherches avancent ! Nous voulions que tu saches encore une fois que depuis ce 19/01/14, jour de ta disparition, personne ne t'oublie et même si les choses prennent du temps, tu retrouveras maman car je suis sûre qu'il ne peut en être autrement ! Garde confiance ! Et dans l'attente de ce jour béni, nous espérons tous que tu grandis heureux et insouciant de la cruauté de certains ! J'aimerais tellement te dire toutes ces choses en te tenant dans mes bras mais je crois que si c'était le cas je te couvrirais juste de gros bisous et je me souviens que tu n'avais de ne pas toujours l'air de les apprécier, comme sur cette photo, là je crois bien que tu n'en voulais plus mdr )

 

Je t'aime mon petit Prince  maman, papi et nous tous, les tatas, tontons de sang ou de coeur, cousins, cousines, enfin nous tous, t'aimons très très fort et t'envoyons des milliers de bisous où que tu sois ! Affectueusement, mamie

 

 

 

https://www.facebook.com/habib.nedder31/

 

 

 

***********************************************

 

 

 

 

 

 

 

******************************

 

 

 

Le combat d'une Toulousaine pour retrouver son fils Habib disparu depuis 3 ans

 

 

Trois ans après, la mère d'Habib veut toujours croire son fils vivant / © Julie Valin/France 3 Midi-Pyrénées

 

3 ans après la disparition de son fils Habib, une Toulousaine continue son combat pour retrouver son enfant. L'enquête n'avance pas malgré ses nouvelles demandes d'actes judiciaires. Elle dénonce la lenteur de la justice.

Par Juliette Meurin

 

Publié le 03/04/2017 à 16:17 Mis à jour le 03/04/2017 à 17:58

 

Habib a disparu le 19 janvier 2014, il avait 13 mois. Ce jour là c'est son père qui en avait la garde. Les parents d'Habib étaient séparés depuis un peu plus de 3 mois.

Jennifer se bat depuis maintenant 3 ans pour tenter de retrouver son fils. Une disparition d'autant plus inquiétante que le père d'Habib a été retrouvé mort dans des circonstances étranges. Son corps a été retrouvé en Avril 2014 dans la rivière Ariège près de l'Hospitalet-près-l'Andorre, un corps sans tête et quelques vêtements mais aucune trâce de l'enfant. 

L'enquête n'avance pas malgré les demandes d'actes supplémentaires déposées par l'avocate de Jennifer. Une analyse plus fine de l'autopsie permettrait peut être de dater la mort du père d'Habib et de déterminer les causes du décès. A l'époque de la découverte du corps on ignorait que cet homme et son fils étaient recherchés et les résultats de l'autopsie avaient conclu à un suicide.
3 ans après, Jennifer reste persuadée que son fils est vivant et qu'il a été confié à un tiers mais la justice n'a toujours pas de réponse à lui donner, il n'y a aucune trace de vie ou de mort de cet enfant.

Habib avait 13 mois au moment de sa disparition. Sur la page Facebook créée par sa mère on peut voir son visage tel qu'il pourrait être aujourd'hui à l'âge de 4 ans.
Voir le reportage de Stéphanie Bousquet et Thierry Villéger

 

 

 

 

 



Ajouté le 22/06/2017 par Pascale - Enlèvement d'enfants


Disparition Jocelyne ARQUEZ
 

(Dossier A.R.P.D.)

 

Nous sommes dans la saison estivale , saison où nous pouvons prendre plus le temps de ragarder autour de soi où les gens sortent plus facilement car il y a beaucoup de monde aussi si vous apercevez Jo, ou que vous en entendez parler  au cours d'une conversation fortuite .......... 

composez ces deux numéros

 

les forces de l'ordre au 17, et joindre Michel Arquez au 06.02.50.74.45.

Ou encore le numéro de l'arpd nationale au 0632782925 (Pascale BATHANY)

 

 

 

MESSAGE DE MICHEL LE MARI DE JO : 

 

La recherche de Jo continue.


Un grand élan de solidarité à Toulon, la Seyne, Six Fours,...Des personnes formidables qui surveillent, vérifient certains témoignages et arrivent même à retrouver des personnes qui selon des témoins auraient pu être Jo.
Reçu de partout en France des photos, seul moyen de dire immédiatement si c'est Jo ou pas. Pour l'instant c'était non.
D'autres témoignage nous parviennent mais sans photo ni fil à tirer on ne peux rien en conclure.
On continue donc à chercher dans toute la France, alors qu'une personne sait : elle est en prison, suit certainement la page mais bien évidemment ne dit rien et se pose même en victime ... Je ne peux rien dire de l'enquête si ce n'est que je sais maintenant pourquoi Jo n'a pas encore été retrouvée.
Merci à tous pour votre aide.


http://marquez8.wixsite.com/retrouvons-jo

 

Je le répète :
Si vous croyez reconnaître Jo, ne la perdez pas de vue. Photographiez la, appelez le 17 et prévenez moi au 06 02 50 74 45

 

(ou encore l'arpd nationale au 0632782925 Pascale BATHANY)

 

Plus d'infos sur Jo et sa disparition : http://marquez8.wixsite.com/retrouvons-jo

 

 

**********************************
 

Disparition Jocelyne ARQUEZ

"Jo", disparue depuis 2013, aurait été aperçue dans le Var à plusieurs reprises.

 

Le mari de Jocelyne Arquez ne perd pas espoir, trois ans et demi après la disparition de son épouse. Trois témoignages récents font état de la présence supposée de cette femme a priori désorientée, à Six-Fours-les-Plages et Sanary-sur-Mer.

"Je ne perds pas espoir", souffle à Var-matin Michel Arquez, 69 ans.
 

Depuis la disparition de son épouse, en juillet 2013 de leur domicile d'Eyguières (13), cet homme et sa famille - deux enfants et trois petits-enfants - tentent tout pour retrouver la trace de leur proche.
 

L'enquête a été confiée à la Brigade de recherches de la gendarmerie de Salon-de-Provence, qui tente de faire la lumière sur les raisons et les circonstances de la disparition de Jocelyne.
 

"Elle avait arrêté des psychotropes brusquement et s'est retrouvée dans un état de confusion mentale très fort avant sa disparition", raconte Michel Arquez, pour lequel de nombreux indices conduisent à une piste criminelle. "Si elle ne revient pas, c'est qu'il y a un problème majeur. Elle n'aurait pas laissé ses enfants et petits-enfants", affirme son époux.
 

Pour lui, un espoir demeure de retrouver son épouse, trois ans et demi après sa disparition. Grâce à sa page Facebook, "Retrouvons Jo", et son site internet, Michel Arquez continue de collecter des témoignages et de recevoir le soutien de citoyens.
 

Trois témoignages dans le Var.
 

Habitué à recevoir "peu d'appels", il en a récemment reçu trois en provenance du Var. Deux des témoins n'auraient pas prévenu les forces de l'ordre, mais l'ont contacté directement sur son téléphone.
 

Jocelyne Arquez aurait été reconnue à Six-Fours et Sanary, entre décembre et février.
 

Le dernier témoignage lui est parvenu ce samedi 11 février, vers 17h.

* Le témoin rapporte avoir vu "une femme ressemblant à Jo, cheveux gris, l'air vraiment perdu...et désorientée. Elle faisait penser à une SDF perturbée. Cette personne était au milieu de la route au rond-point entre l'avenue Laennec et l'avenue de la mer".

 

* Le deuxième témoignage remonte au vendredi 13 janvier, vers 18h, à Six-Fours-les-Plages. Il est lui aussi rapporté sur la page Facebook: "deux témoins ont été quelques instants en contact avec une femme qui ressemble et qui pourrait être Jo.

C’était au fond d’une rue en impasse à l’entrée de deux petits immeubles. La femme avait les cheveux blancs grisonnants, presque jusqu'aux épaules. Un foulard grisé léopard autour du cou. Très mince, taille 1m67 environ. Visiblement quelqu’un de très désorienté. Cette femme recherchait un certain Jean-Louis.

Alors qu’une témoin lui demandait ce qu’elle cherchait dans les poubelles, elle a répondu "je cherche mon mari". Elle a ensuite rejoint une voiture blanche (break ou modèle "tronqué") dans laquelle se trouvait un homme et qui est repartie après quelques minutes".

 

* Un dernier témoignage, en date de décembre 2016 vers 13h, est venu de Sanary-sur-Mer, où une habitante aurait vu "une femme traînant un caddy avec plein de vêtements sur le trottoir chemin de la Buge au niveau d'Alpha Ambulance".

La témoin a trouvé une forte ressemblance avec Jo,
rapporte encore Michel Arquez. Cette femme était vêtue en clair avec un chapeau type capeline couleur paille. Elle a eu des gestes déplacés (montre ses fesses) alors que la témoin avançait doucement dans la circulation. La police aussitôt avertie n'a pas retrouvé la femme.".

 

Michel Arquez s'est rendu dans le Var la semaine dernière, où il est venu, rapporte-t-il, à la rencontre des forces de l'ordre et d'associations. Les recherches n'ont rien donné, mais il appelle les Varois à ouvrir l’œil. 
 

Jocelyne mesure 1,67 mètre et est désormais âgée de 67 ans. Les photographies diffusées sont les plus récentes de Jocelyne avant sa disparition le 19 juillet 2013.
 

Si vous pensez voir cette femme, contacter rapidement les forces de l'ordre au 17, et joindre Michel Arquez au 06.02.50.74.45.

http://www.varmatin.com/faits-divers/jo-disparue-depuis-2013-aurait-ete-apercue-dans-le-var-a-plusieurs-reprises-114344



*******************************

 

 

Disparition de Jo : “S’il vous plaît, partagez son visage pour que nous la retrouvions en 2017”

 

 

 

Jo est portée disparue depuis 3 ans et demi


Jocelyne Arquez, née Roux, a 65 ans. Elle mesure 1m67, a les cheveux châtain-clair ou gris.

Voilà plus de trois ans que cette femme au mental fragile est portée disparue. Il faut à tout prix aider son mari et ses enfants à la retrouver en 2017 !

 

Les faits datent du 9 juillet 2013 mais Michel Arquez s’en souvient comme si c’était hier. Il était environ 10 heures du matin. Ce père de famille se trouvait alors devant son ordinateur dans sa petite maison d’Eyguières, dans Bouches-du-Rhône. Son épouse Jocelyne, elle, se promenait dans le jardin. Elle lui a souri un instant à travers la fenêtre. Tout semblait aller pour le mieux… Hélas, moins de cinq minutes plus tard, elle disparaissait !

 

À l’époque, une information judiciaire pour disparition inquiétante avait été ouverte par le parquet de Tarascon. Un avis de recherche avait même été lancé et plusieurs témoins avaient déclaré avoir vu la sexagénaire prise en auto-stop par un homme. Jo se trouvait alors dans un état psychologique fragile. Elle suivait un traitement médical à base de médicaments psychotropes. Depuis cette date, Michel est persuadé qu’elle s’est laissé abuser par cet individu mystérieux.

 

 

Où est Jo? L’année dernière, l’époux dévasté s’est confié à nos confrères de Paris-Normandie : « Elle a été formellement reconnue en compagnie de ce type, un homme d’une soixantaine d’années qui parcourait la France en camping-car. Je pense qu’elle était sous son emprise ». Il faut dire qu’à cette période, Jo aurait été aperçue deux fois en Seine-Maritime. Et depuis, les signalements se sont succédés : la Vendée, le bassin d’Arcachon, dernièrement le pays basque… Mais à chaque fois des espoirs déçus.

 

Rebondissement de taille, en octobre, “grâce à la mobilisation des membres de notre groupe Facebook” note la famille sur son site internet, le suspect a été arrêté et incarcéré. Il s’agirait d’un ancien détenu, originaire d’Alsace, ayant purgé 17 ans de prison ! Malheureusement, cette interpellation n’a pas permis de mettre la main sur Jo.

Trois ans et cinq mois après sa disparition, est-elle seulement encore en vie ? Son mari et ses enfants veulent croire que oui, à tout prix.

 

Pour Noël, ils ont d’ailleurs diffusé une nouvelle vidéo retraçant tout leur combat. “Nous avons besoin de vous. S’il vous plaît, partagez les avis de disparition, son visage, pour que nous retrouvions Jo en 2017. Nous ne voulons pas passer la barre des quatre ans de disparition“.

Croisons les doigts.

 

Merci de partager un maximum cet appel pour aider la famille de Jo.

 

 


 

 

 



Ajouté le 22/06/2017 par Pascale - Appel à Témoins


Retrouvé sain et sauf .


APPEL A TÉMOINS - DISPARITION INQUIÉTANTE



Monsieur Didier V. a disparu le 20 juin 2017 à 09 heures 00 sur la commune de Saint Avit (40). La gendarmerie lance un appel à témoin.

Circulerait à bord d'une Toyota Yaris rouge avec toit noir immatriculée EF-599-TK.

Signalement de la personne disparue :

43 ans, corpulence normale, taille 1m73, yeux marrons verts, cheveux bruns courts. Tenue vestimentaire ignorée.

Toutes les personnes susceptibles de fournir des informations sont invitées à contacter la brigade de gendarmerie de Brocas (40) au 05 58 51 48 47 ou en faisant le 17.



Ajouté le 21/06/2017 par Annie - APPEL à TÉMOINS GENDARMERIE NATIONALE


AVIS DE RECHERCHE



Pleuven. Appel à témoin après une disparition inquiétante
.

 

La Brigade de gendarmerie de Fouesnant lance un appel à témoin après la disparition inquiétante d'un septuagénaire sur la commune de Pleuven.

Cet homme n'a pas regagné son domicile depuis le samedi 17 juin 2017.

 

Il est âgé de 70 ans, mesure 1,60 m, type caucasien, corpulence fine, cheveux roux-blonds clairs, yeux clairs, moustaches rousses, voir barbe.

Sa tenue vestimentaire au moment de sa disparition n'est pas connue.

 

Cet homme, qui réside à Pleuven, a été vu pour la dernière fois sur la commune de Bénodet, ce samedi après-midi. Il n'est pas véhiculé et a pour habitude de marcher plusieurs kilomètres par jour.
 

En cas d'information, les éventuels témoins peuvent joindre la brigade de Fouesnant au 02.98.56.00.11.

 

Le Télégramme



Ajouté le 19/06/2017 par Annie - disparition inquiétante Majeurs

Page précédente    1 2 3 4 5   Page suivante