Liste des actualités

AVIS DE RECHERCHE - DISPARITION



Gilles Caron a fugué du centre hospitalier le jeudi 11 octobre 2018 vers 17 heures. Sa famille est depuis sans nouvelle.

 

Gilles Caron, âgé de 54 ans, est porté disparu depuis hier après-midi. Le Calaisien, qui souffre de problèmes de mémoire, a fugué du centre hospitalier de Calais le 11 octobre 2018 vers 17 heures.
 

Il a les cheveux rasés et porte des lunettes, des chaussures marrons, un pantalon de survêtement gris et aurait emporté avec lui un sac cabas rouge avec toutes ses affaires dedans. Il a été aperçu pour la dernière fois hier peu avant 18 heures.
 

« Une automobiliste l’a vu traverser l’autoroute zone Marcel Doret  », nous raconte sa fille. Sa famille est depuis sans nouvelle.
 

Si vous pensez l’avoir aperçu, n’hésitez pas à contacter le 17 ou directement la famille au 06 14 57 46 95 ou le commissariat au 03 21 19 13 17

 

http://www.nordlittoral.fr/105979/article/2018-10-12/un-calaisien-porte-disparu-apres-avoir-fugue-de-l-hopital



Ajouté le 13/10/2018 par Annie - disparition inquiétante Majeurs

AVIS DE RECHERCHE - DISPARITION INQUIÉTANTE



Disparition inquiétante d’une quinquagénaire à Saint-Avold.

 

Depuis le 7 août 2018 , Agnès Robert, demeurant cité Emile-Huchet, à Saint-Avold, n’a plus donné de nouvelles. Mais ce n’est qu’il y a deux jours que la brigade de sûreté urbaine de Freyming-Merlebach a été avisée de sa disparition.
 

La quinquagénaire, qui souffrirait de problèmes psychiatriques, avait été admise aux urgences d’Hospitalor, à Saint-Avold. Le 7 août, vers 19 h 40, elle a quitté librement l’hôpital. N’ayant pas de véhicule, elle serait partie à pied pour rejoindre son domicile. Mais il semble qu’elle ne soit jamais arrivée à destination. La disparue a peu de contact avec sa famille, ce qui explique l’alerte tardive.
 

Les enquêteurs ont entamé des recherches, faisant notamment le tour des hôpitaux, en vain. Selon eux, elle serait susceptible de s’être dirigée vers le secteur de Carling.
 

Un appel à témoin est lancé.

Toute personne ayant aperçu Agnès Robert peut contacter la brigade de sûreté urbaine aux numéros suivants : 03 87 04 47 10 (commissariat de Freyming-Merlebach) ou 03 87 92 18 97 (commissariat de Saint-Avold).


https://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-saint-avold-creutzwald/2018/10/11/disparition-inquietante-d-une-quinquagenaire-a-saint-avold?preview=true



Ajouté le 11/10/2018 par Annie - disparition inquiétante Majeurs

Yvelines. Saint-Germain-en-Laye. Tous mobilisés pour retrouver Claude 81 ans.



Une cinquantaine de volontaires sont partis à la recherche de Claude, un retraité de 81 ans, dans la forêt de Saint-Germain. L'homme, atteint d'Alzheimer, a disparu le dimanche 7 octobre 2018.
 

Cela fait maintenant 72h que le retraité a quitté le domicile de sa fille, avec la chienne Faïna, un braque de Weimar, pour réaliser une promenade.
 

Il était muni d’un portable,  d’une parka verte et d’un jean bleu. Toute personne l’ayant aperçu, lui ou sa chienne, est invitée à se rapprocher de la police.
 

L’une des deux battues du jour est partie du parking de la « Maison d’éducation de la légion d’honneur », route des Loges, à Saint-Germain-en-Laye.
 

Une cinquantaine de personnes venues de Poissy, Achères, Chambourcy, Fourqueux ou encore Saint-Germain avaient répondu à l’appel lancé la veille sur les réseaux sociaux.

« Faïna ! », « Claude! », les voix des volontaires se perdent dans l’immensité de la forêt, entre les fougères et les arbres centenaires.

« C’est mon voisin en quelque sorte, j’habite à seulement 50 m. Je l’aperçois souvent marcher », explique Besma, venue avec sa fille de 12 ans, entre deux foulées. Elle invite à diffuser le portrait de Claude au maximum.

Ce qui marche bien ce sont les réseaux sociaux, il faut en profiter pour diffuser au maximum l’information.



« S’il faut tourner jusqu’à 21h-22h, on le fera »
 

William, un jeune qui travaille dans la sécurité incendie, faisait partie du petit groupe. C’est toutes affaires cessantes qu’il a répondu présent.

J’étais chez le coiffeur. Dès que j’ai vu cet appel sur mon smartphone, je suis parti. Le taxi ne m’a même pas fait payer la course. Maintenant que je suis là, s’il faut tourner jusqu’à 21h-22h, on le fera. Si on le retrouve, j’ai un diplôme de formation aux premiers secours. Cela peut toujours servir. Une fois dans la forêt, il faut suivre la Grande Ceinture d’un point A à un point B « , indique-t-il aux autres.

 

« Il peut être sur les hauts de Chambourcy ? », hasarde un autre bénévole, lors de ce conciliabule improvisé autour d’une carte de la forêt.
 

Nicole marche d’ordinaire pour son club, les Crampons Achérois.  Elle espère enfin aboutir à une piste.


Une voix entendue hier…
 

Je n’ai dormi que 3h cette nuit. Je n’ai pas arrêté d’y penser… C’est vraiment affreux pour cet homme


L’un des participants à la battue d’hier soir l’affirme, il aurait entendu « une voix appeler à l’aide, suivi d’aboiements de chien en forêt de Saint-Germain. » Mais la nuit noire a forcé ce dernier a rebrousser chemin.

« Une dame a pris peur », confie-t-il.

 

Vers 15h, un autre groupe s’était donné rendez-vous au parking de l’ancien centre équestre de la Jonction, le long de la N 13. 
 

C’est Peggy, à l’initiative de ce rassemblement, qui donne les instructions :

Si vous l’apercevez, vous vous approchez mais ne le touchez pas. Vous le rassurez un maximum, et surtout vous prévenez immédiatement la police ». 

 

Les recherches étaient ce soir toujours en cours…

https://actu.fr/ile-de-france/saint-germain-en-laye_78551/yvelines-saint-germain-laye-tous-mobilises-retrouver-claude-81-ans_19003447.html

***********************************************************

Yvelines :A la recherche de Claude, 81 ans, disparu le dimanche 7 octobre 2018



Ce retraité de Chambourcy n’est jamais rentré de sa promenade avec son chien. Des volontaires se mobilisent en complément d’un important dispositif de recherches engagé par les forces de l’ordre.

Il n’a plus donné de signe de vie depuis dimanche, depuis qu’il est parti de son domicile de Chambourcy vers 16 heures, vêtu d’une parka d’été verte, d’un jean bleu et de chaussures de marche marron. Claude, 81 ans, 1m70, devait simplement se promener avec Faïna, un braque de Weimar gris, dans le centre de la commune, comme à son habitude. Il souffre de la maladie d’Alzheimer mais c’est un bon marcheur.

L’important dispositif policier déployé depuis n’a pas encore permis de retrouver cet homme qui ne s’était encore jamais égaré.

« Des recherches conséquentes ont été déployées. Les chiens pisteurs, un hélicoptère de la gendarmerie, l’unité équestre ainsi que de nombreux effectifs locaux ont été engagés dans les recherches », indique une source policière. « Ils sont vraiment mobilisés, salue une proche de la famille du disparu. L’hélicoptère a encore tourné pendant 2 h 30 ce mardi matin et la brigade canine a fait déjà quatre sorties. »

Cette dernière a permis d’orienter les recherches. Ce mardi matin, « un chien a suivi sa trace aux abords du centre commercial de Chambourcy, rapporte Sandrine, amie de la famille. Cela signifie qu’il y a dû y passer au cours des dernières 24 heures car au-delà, les chiens ne peuvent plus détecter les odeurs. » Grâce aux avis de recherche relayés sur les réseaux sociaux, une quarantaine de personnes se sont proposées pour participer aux recherches. Les volontaires se sont retrouvés ce mardi vers 17 heures sur le parking, aux côtés des enfants et petits enfants de l’octogénaire.

 

« Si vous le trouvez, il doit être très confus, prévient Sandrine, par ailleurs médecin. Le mieux est de lui parler, de l’appeler par son prénom, discuter avec lui et de me prévenir aussitôt. Ne lui donnez pas à boire ni à manger (NDLR : en raison de son état de santé et en prévision d’éventuels examens médicaux). Le chien n’est pas méchant et répond au nom de Faïna. »
 

Avis de recherche et photos en mains, les nombreux volontaires se séparent en quatre groupes pour ratisser le secteur en convergeant vers un même point.

« Gardez à l’esprit qu’il a peut-être une barbe de quelques jours contrairement à la photo »,
précise Sandrine. Selon les témoignages recueillis par les proches, Claude aurait été vu du côté du centre équestre lundi, lendemain de sa disparition, vers 16 h 30. « On est sûr de l’heure car c’était sur le temps de pause d’un employé du secteur, qui l’a reconnu grâce au chien sur les photos qu’on lui a présentées », souligne Sandrine.

 

Les recherches, qui devaient se poursuivre dans la nuit, n’avaient encore rien donné en ce début de soirée.

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/chambourcy-a-la-recherche-du-retraite-disparu-09-10-2018-7915026.php#xtor=AD-1481423552#xtor=AD-1481423551


**************************************************

AVIS DE RECHERCHE APPEL A TÉMOINS



Yvelines. Appel à témoins. Disparition inquiétante d’un homme de 81 ans à Chambourcy.

 

Un homme de 81 ans atteint d'Alzheimer est recherché par sa famille depuis sa disparition à Chambourcy (Yvelines), le dimanche 7 octobre 2018.
 

Claude Rame, un homme de 81 ans, mesurant 1,70 m, a disparu dimanche 7 octobre sur Chambourcy (Yvelines) aux alentours de 17 h.
 

Parti en balade avec sa chienne Faïna, une braque de Weimar, personne n’a de nouvelles de lui depuis cette date.
 

Il est atteint de la maladie d’Alzheimer et pourrait se trouver dans les environs de Chambourcy.
 

L’homme se promène habituellement le long du golf de Joyenval jusqu’au lycée agricole.

Toute personne disposant de la moindre information est invitée à composer le 17 ou à joindre le commissariat de Saint-Germain (01 39 10 91 00).

 
https://actu.fr/ile-de-france/chambourcy_78133/yvelines-appel-temoins-disparition-inquietante-dun-homme-81-ans-chambourcy_18964383.html



Ajouté le 08/10/2018 par Annie - disparition inquiétante Majeurs

AVIS DE RECHERCHE



Originaire de l’Eure, David (28 ans) a disparu mystérieusement depuis 12 jours au Pays Basque.

 

Sa famille est très inquiète. Elle a lancé un appel à témoins sur Facebook et organise mardi 9 octobre 2018 une battue dans la région où le jeune normand a disparu depuis le 26 septembre 2018.
 

Douze jours que David est introuvable. Originaire de l’Eure (il a fait des études au lycée Augustin Hébert à Evreux) le jeune homme de 28 ans a quitté la Normandie au volant de sa Renault Mégane pour s’installer au Pays Basque il y a un peu plus d’un mois.

Passionné de randonnées avec son chien, un berger australien qui ne le quitte jamais, et de pêche, le jeune normand aurait fait du camping les premiers jours avant d’être hébergé par une connaissance rencontrée sur place dans un village sur le bord de l'Adour.

Sur sa page Facebook, il raconte, photos à l'appui, ses activités de la journée. Le dernier message posté remonte au 23 septembre. Depuis, sa famille est sans nouvelles de lui et s'inquiète.
 

Laura, sa soeur : « Aidez-nous à le retrouver »

Selon sa mère, David « s’est disputé dans la nuit du 26 septembre avec son hôte, et a quitté le domicile à Urt». Aucun mouvement n’a été constaté depuis sur sa carte bancaire, s'inquiète-t-elle.

Sa soeur, Laura, a lancé un appel sur Facebook :

 

« Mon grand frère David est porté disparu depuis le 26 septembre. Une enquête nationale de disparition inquiétante est en cours auprès des services de la gendarmerie », écrit-elle. « Nous avons besoin que cette publication soit très largement partagée et diffusée à travers les réseaux sociaux . Donc s'il vous plait faites tourner un maximum pour essayer de retrouver David comme de nombreux proches, se mobilise pour faire circuler un appel à témoins ».
 

Son appel a été massivement relayé ces dernières heures : près de 20 000 partages sur les réseaux sociaux.
 

Une battue organisée ce mardi.
 

Laura en appelle à des bénévoles, aux personnes connaissant le secteur, d'élus locaux, « de toutes personnes souhaitant apporter son aide à la famille dans les recherches ».  A cet effet, une battue est organisée ce mardi 9 octobre, dans l'après-midi. « On compte sur votre solidarité et votre entraide, aidez nous à retrouver David ».


https://www.facebook.com/events/592894037835309/

https://www.infonormandie.com/Originaire-de-l-Eure-David-28-ans-a-disparu-mysterieusement-depuis-12-jours-au-Pays-Basque_a21875.html



Ajouté le 08/10/2018 par Annie - disparition inquiétante Majeurs

AVIS DE RECHERCHE - DISPARITION INQUIÉTANTE



Disparition inquiétante d’un homme de 44 ans.

 

Cyril Dubuisson, habitant d’Uchizy, a disparu après avoir laissé un message d’adieu ce mardi 2 octobre 2018 à 14 h à son fils et sa compagne et n’a depuis plus donné de nouvelles.

Des recherches sont effectuées par les gendarmes et sa famille. Certains signes laissent présager du pire, comme une de ses tongs retrouvées près du pont d’Uchizy, mais les plongeurs de la gendarmerie de Saint-Jean-de-Losne (21) et d’Aix les bains (73) n’ont rien trouvé lors de leur sondage de la Saône à ce niveau ce mercredi.

Un mince espoir est donc permis.

C’est pourquoi un avis de recherche est lancé. La dernière fois que sa compagne l’a vu c’était sur une application de direct vidéo. Il était à pied, portait probablement une veste bleue avec un logo carrefour. L’homme de 44 ans, mesurant 1m89, avec une calvitie partielle et des lunettes, n’était pas rasé depuis plusieurs jours. 

 

Les personnes qui l’auraient aperçu ou qui pourraient apporter des éléments permettant de le retrouver sont invitées à contacter la gendarmerie de Tournus au 03 85 27 07 80.

https://www.lejsl.com/edition-de-chalon/2018/10/03/disparition-inquietante-d-un-homme-de-44-ans

 



Ajouté le 04/10/2018 par Annie - disparition inquiétante Majeurs

1 2 3 4   Page suivante